Dispositif "un jeune, une solution" : où sont les aides promises par l'État ?

Dispositif "un jeune, une solution" : où sont les aides promises par l'État ?

REPORTAGE - Les aides pour amortir les effets de la crise tardent à venir. C'est le cas de celles destinées aux entreprises qui embauchent des apprentis.

Cela fait quatre mois que Joachim est apprenti dans la chaudronnerie Steel Atelier à Castelnau-de-Médoc (Gironde). Son patron, Brice Dargilas, l'a embauché dès qu'il a entendu parler des aides de l'État pour soutenir l'apprentissage. Mais quatre mois plus tard, il attend toujours 8000 euros pour Joachim.

Toute l'info sur

Le 13h

Brice Dargilas travaille seul dans son atelier. Donc, l'avance de salaire de Joachim est conséquente pour son entreprise. Cela fait déjà quatre mois qu'il a déposé son dossier. Pour lui, c'est le manque de réactivité qui pose problème. "Je pense que ça va venir, mais il ne faut pas que cela n'arrive trop tard non plus", réclame-t-il.

Loin d'être seul dans ce cas, 250.000 demandes sont en attente de paiement, soit deux tiers des entreprises éligibles. Anahita Zahedi, une paysagiste installée depuis six mois à Bordeaux, a tout misé sur l'embauche de son apprenti. De son côté, l'État s'est engagé à traiter tous les dossiers avant le 5 février.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination : les dates à connaître en fonction de votre tranche d’âge

EN DIRECT - Joe Biden promet suffisamment de vaccins pour tous les adultes américains "d'ici fin mai"

Quelles sont les alternatives au confinement le week-end ?

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Covid-19 : AstraZeneca, itinéraire d'un vaccin décrié finalement réhabilité

Lire et commenter