Fermeture des remontées mécaniques : toute une économie en souffrance

Fermeture des remontées mécaniques : toute une économie en souffrance

REPORTAGE - Les remontées mécaniques dans les stations de sports d'hiver ont fait partie des sujets abordés pendant le nouveau Conseil de défense de ce mercredi matin. Les professionnels ont peur de passer à côté des vacances de février.

Comment survivre ? Dans le village de Peisey-Nancroix (Savoie), la question est sur toutes les lèvres. L'angoisse ronge les habitants. La fermeture prolongée des remontées mécaniques fragilise toute l'économie locale. "Heureusement qu'on avait un peu de trésorerie, mais c'est compliqué pour les nouveaux commerces", explique Pierre Florentin, boucher. Il est installé dans ce village depuis trois ans. Sans perspective d'emploi, la plupart des saisonniers ont déserté et ceux qui restent doivent se réinventer.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Le pessimisme règne aussi dans la station des Arcs 1600. L'essentiel des commerces est fermé. Ceux qui maintiennent leurs activités sont obligés de réduire radicalement leurs stocks. Les aides de l'État permettent pour l'instant de survivre, mais chacun a conscience qu'elles ne seront pas éternelles. "On est tous dans le même bateau et malheureusement, il est en train de couler", se plaint Jean-Luc Valette, représentant de commerce. En Savoie, les faillites d'entreprises ont déjà augmenté de 25% l'année dernière.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

Quelques heures avant l'interview de Harry et Meghan, la reine loue le "dévouement désintéressé"

EN DIRECT - Covid-19 en France : les patients en réanimation au plus haut depuis novembre

Lire et commenter