L'économie repart : les embauches boostées par la consommation

L'économie repart : les embauches boostées par la consommation

BONNE NOUVELLE - Sur le 1er semestre de cette année, 331 000 postes ont été créés. De nouveaux emplois qui viennent compenser les 332.000 détruits en 2020. D'un point de vue purement comptable, la France est donc revenue à son niveau d'avant-crise.

Il y a six mois en plein confinement, Anne-Laure a été embauchée dans cette PME comme chargée de clientèle. "Il y a eu 2 semaines entre la fin de mes études et puis le début de ce travail-là, donc je ne pensais pas trouver aussi vite, trouver le métier qui me plaît aussi". Elle n'est pas la seule nouvelle. En un an, iBanFirst a augmenté de 20% ses effectifs et ce n'est pas un hasard. Cette PME propose aux entreprises une solution 100% en ligne pour payer leurs prestataires. Alors avec le boom du télétravail : "beaucoup de sociétés se sont tournées vers nous comme. Ça a permis de doubler notre activité en France".

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Accélération dans les secteurs du BTP et de la restauration

Mais pas besoin d'être une entreprise championne du digital pour embaucher. Nombreux sont les secteurs qui se portent bien depuis la fin du confinement. Du bâtiment à l'habillement, les entreprises recrutent. On atteint les mêmes niveaux d'emplois qu'avant la crise. La preuve, l’agence d'intérim Misteremp’ est en pleine effervescence. Une grande marque vient de demander 120 intérimaires pour mardi matin. Depuis deux mois, les offres d'emploi s'accumulent. "On constate une accélération très nette dans le secteur du BTP de plus 16%, 20% dans la restauration et une croissance de 19% dans tout ce qui est commerce de proximité", précise Inès Bordas, directrice opérationnelle.

Lire aussi

Si les entreprises recrutent autant, c'est que les Français consomment plus qu'en 2020, plus même qu'en 2019 avant la crise. Et ce ne sont pas ces vacanciers qui nous diront le contraire. "On était restés enfermer pendant tellement longtemps qu’on a envie de profiter". "On est tous les soirs au bar, au restaurant". Vous êtes nombreux à piocher dans l’épargne que vous avez accumulée. Un très joli pactole de 142 milliards euros, qui petit à petit redonne des couleurs à l'économie tricolore.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.