"C'est vraiment une trahison" : la relocalisation dans les Ardennes des cycles Mercier en péril

"C'est vraiment une trahison" : la relocalisation dans les Ardennes des cycles Mercier en péril

REPORTAGE - À Revin (Ardennes), les habitants manifestent. L'Etat se retire du projet de relocalisation des cycles Mercier alors qu'il devait apporter une aide de plusieurs millions d'euros.

Au pied de la friche industrielle, les habitants de Revin ne décolèrent pas. Une nouvelle usine devait redynamiser la région, mais l'Etat vient de se désengager du projet. "C'est vraiment une trahison. Pour une population qui souffre depuis très longtemps, ça suscitait un énorme espoir qu'on a complètement anéanti", clament-ils.

Toute l'info sur

"Made in France"

Les travaux allaient commencer pour permettre à l'entreprise Mercier de fabriquer ses vélos dans les Ardennes. Une marque française centenaire, sponsor de Poulidor, qui permettait ici la création de 270 emplois. Alors que l'État confirmait encore la bonne nouvelle il y a quelques mois, ce revirement est mal vécu par les habitants.

Selon nos informations, les pouvoirs publics ont des doutes, après enquête, sur les investisseurs qui semblent ne pas respecter les règles financières et fiscales dans le pays et en Europe. Les commerçants de Revin comptaient pourtant sur ce nouveau projet, comme les demandeurs d'emploi. L'État promet de réattribuer les six millions d'euros d'aide prévus pour la création de l'usine dans cette ville où le taux de chômage atteint les 27%.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Femme décapitée à Agde : un homme de 51 ans interpellé et placé en garde à vue

À cause de l'épidémie de Covid, les cas de tuberculose explosent

VIDÉO - Fourgonnette "garée" sur un Abribus en Bretagne : voici la clé du mystère

EN DIRECT - Vaccination : la HAS ne recommande plus le rappel avec Moderna

Lucas Hernandez passible de prison : que reproche la justice espagnole à l'international français ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.