La renaissance de la laine de brebis au Pays basque

La renaissance de la laine de brebis au Pays basque

Au Pays basque, la laine des brebis n’a pas résisté à la concurrence étrangère et au développement des matières synthétiques. Mais le savoir-faire n’est peut-être pas perdu car plusieurs enfants du pays ont décidé de le ressusciter.

C’est à la fois un emblème et un problème dans les montagnes du Pays basque. Depuis une dizaine d’années, la laine de brebis ne trouve plus de débouchés. Mais Anya et Heitor, deux enfants du pays, ont décidé de faire renaître cette tradition locale. Ce n’est pourtant pas du tout leur domaine. Elle était informaticienne. Lui, maçon.

Toute l'info sur

Le WE

Chaque année, ils rachètent dix tonnes de laine aux éleveurs. Après avoir été nettoyées et aérées, elle est envoyée dans cette machine ancestrale qu’ils sont allés chercher à l’autre bout de la France.

De la laine sous toutes les formes. Cette toile tissée sert à faire des sacs et des accessoires, vendus par des artisans locaux. Elle permet aussi de réinventer une star du pays : l’espadrille dans sa version hivernale. Un pari gagnant pour Anya et Heitor. En 2022, ils ouvriront leur propre filature avec quatre embauches à la clé et l’espoir de voir renaître la laine du Pays basque.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal, mode d'emploi : ce que change le projet de loi adopté par le Parlement

Marseille : séquestrée et violée, une adolescente de 14 ans localisée grâce à ses messageries Instagram et Snapchat

Après "cinq ans de déclin", la France est-elle passée septième puissance économique mondiale ?

EN DIRECT - Covid-19 : Pfizer va investir plus de 500 millions d'euros en France sur cinq ans

Alerte au tsunami du Japon aux États-Unis : la menace terminée mais d'importants dégâts aux Tonga

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.