Le BTP peine à recruter : 70 000 postes à pourvoir

Le BTP peine à recruter : 70 000 postes à pourvoir

REPORTAGE - Le secteur du BTP manque de bras et les candidats ne se bousculent pas. Ces métiers offrent pourtant de belles perspectives.

Pas une minute de répit pour les artisans à Cunac. Ils arpentent le Tarn chaque jour pour installer des poêles à bois et granulés. Depuis trois ans, le chef d'entreprise recherche désespérément des techniciens pour compléter cette équipe. Ce manque de main d'œuvre a des conséquences directes sur les clients. 

Pour ces artisans, les métiers manuels souffrent d'un manque d'attractivité. "On a une mauvaise image du bâtiment", raconte l'un d'eux. Cette entreprise de poêle est loin d'être un cas isolé. La maçonnerie, la plomberie ou encore la menuiserie recherchent du personnel.

Toute l'info sur

Le 13h

Dans un centre de formation près d'Albi, plus de 100 offres d'alternance restent non pourvues. L'emploi y est pourtant garanti. En début de carrière, les élèves en métallerie pourront gagner jusqu'à 2.000 euros net par mois. En tout cas, l'école accueille de plus en plus de salariés en reconversion. C'est notamment le cas d'Alexis qui, après 19 ans dans la sécurité, a décidé de changer de vie. Le défi est d'autant plus grand que dans le Tarn, un quart des artisans dans le bâtiment a plus de 50 ans.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Lire et commenter