Le métier de boulanger ne connaît pas la crise

Le métier de boulanger ne connaît pas la crise

REPORTAGE - S'il y a bien un métier qui ne connaît pas la crise, c'est celui du boulanger. Chaque année, 24 000 apprentis sont formés et des milliers de postes sont à pourvoir partout dans l'Hexagone.

Avec 9.000 postes à pourvoir sur tout le territoire, le secteur de la boulangerie est en crise. Pour Titouan, apprenti boulanger à Chamalières (Puy-de-Dôme), c'est une passion qui lui est venue presque par hasard. 

Son patron possède quatre établissements et peine à recruter. Cela fait un mois qu'il en cherche et toujours aucune candidature. Et ce n'est pas la seule problématique à laquelle les professionnels doivent faire face. En effet, dans certains cas, les jeunes renoncent à devenir boulanger après la formation.

Toute l'info sur

Le 13h

Pourtant avec la crise sanitaire, la boulangerie est l'un des rares secteurs qui n'a jamais fermé ses portes. De quoi motiver les futurs diplômés. "Ce n'est pas facile, il faut vraiment aimer ça. Mais après, c'est un métier qui a de l'avenir. On ne peut pas être au chômage en étant boulanger" dit-il. Changer l'image du métier, c'est aussi la mission que se sont fixés les formateurs du centre, qui accueille plus de 50 élèves. L'Hexagone compte 33.000 boulangers, mais la pénurie de mains-d'œuvre touche aussi bien les villes que le monde rural.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

"Crétin de fils de ..." : Donald Trump s’en prend violemment au chef des républicains au Sénat

Covid-19 : la Chine remet en cause l'efficacité de ses propres vaccins

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Lire et commenter