Les entreprises du spectacle redoutent un nouveau report des ouvertures

Les entreprises du spectacle redoutent un nouveau report des ouvertures

REPORTAGE - L'inquiétude grandit chez les exploitants de cinéma, de théâtre, de salle de spectacle. Tous croyaient à une réouverture quasi certaine mardi prochain. Aujourd'hui, ils ne sont plus sûrs de rien. Illustration à Bordeaux.

À l'opéra de Bordeaux, les répétitions ne se sont jamais arrêtées, même pendant le confinement. Comme ils ne peuvent pas porter de masques sur scène, les 40 danseurs sont testés toutes les semaines. Mais leur plus grande inquiétude est de savoir quand ils pourront retrouver le public.

Toute l'info sur

Le 20h

"Ça paraît peut-être exagéré, mais c'est un drame sachant que les carrières de danseurs sont très courtes. Une saison de perdue, c'est déjà très lourd dans une carrière de danseur", explique Marc-Emmanuel Zanoli, membre du Corps de Ballet de l'Opéra National de Bordeaux.

Et les conséquences financières seront aussi importantes. Le mois de décembre représente 20% du chiffre d'affaires de l'année. "On se fait un planning sur ces fermetures, ces réouvertures. Le modifier est presque aussi terrible que de fermer tout le temps. Puis, ça démotive tout le monde", confie Marc Minkowski, directeur de l'Opéra National de Bordeaux.

Même inquiétude dans un petit théâtre bordelais. Les trois comédiens répètent une pièce de Noël pour les enfants. Si demain le Premier ministre annonce qu'il n'y a pas de reprise la semaine prochaine, ils dépendront des aides de l'État. "Cette année, et heureusement qu'elles existent, c'est ça qui va me sauver. C'est grâce à ça que je vais avoir des revenus", soupire Romain Villoteau, comédien.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les vaccins AstraZeneca et Janssen "indispensables" pour atteindre les objectifs du gouvernement

Pavard, Özil, Klopp... les acteurs du foot vent debout contre la Super Ligue

Olivier Véran favorable à une levée progressive des mesures par territoire

80 gérantes de magasins de lingerie envoient une culotte à Jean Castex

Tchad : tout juste réélu, le président Idriss Déby meurt des suites de blessures reçues au combat

Lire et commenter