Des hôtels ouverts mais... déserts

Des hôtels ouverts mais... déserts

REPORTAGE - De nombreux secteurs, dont celui de l'hôtellerie, sont en détresse. Les hôtels sont autorisés à ouvrir pendant ce nouveau confinement. mais avec toutes les restrictions, ils n'ont presque pas de clients.

Dans l'hôtel-restaurant de Besse-en-Chandesse (Puy-de-Dôme) où se rend TF1 dans la vidéo ci-dessus, 249 chambres sont disponibles, mais aucune n'est occupée. Il y règne un silence assourdissant. Après plusieurs jours sans aucun client, Bruno Vesval a choisi de fermer temporairement son établissement le 1er novembre dernier. Il a coupé le chauffage qui lui coûtait 1 600 euros par semaine. Car depuis des mois, il est dans l'incapacité de payer son loyer. Les dettes s'accumulent : il a aujourd'hui 50.000 euros de loyers de retard. Il pourrait d'ailleurs être assigné dans les prochains jours.

Toute l'info sur

Le 13H

Si le téléphone ne sonne plus, les factures, elles, continuent à arriver. Bruno n'ouvre même plus son courrier. Une spirale infernale pour celui qui a déboursé 300 000 euros pour acheter cet hôtel il y a quinze ans. Ce restaurant représente pourtant 50% de son chiffre d'affaires. À sa fermeture s'est ajoutée celle des stations de ski en décembre. Une absence totale de perspective oppressante. Cette situation, Bruno n'est pas le seul à la vivre. Même les établissements dans les grandes villes subissent cette désertification des clients.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : le pass sanitaire en vigueur dans les stations de ski françaises à partir de ce samedi

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccination : le gouvernement réactive le numéro "coupe-file" pour les personnes âgées

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.