VIDÉO - Les images spectaculaires du "Symphony of the seas" quittant Saint-Nazaire

DirectLCI
CE N'EST QU'UN AU REVOIR - Le mastodonte des mers, d'un coût d'un milliard d'euros, a quitté le port de Saint-Nazaire en moins d'une heure samedi matin pour se rendre à Malaga, en Espagne. Une manœuvre spectaculaire à laquelle ont assisté plusieurs centaines de curieux.

362 mètres de long. 66 mètres de large. 228.000 tonneaux de jauge brute. Le "Symphony of the seas", plus gros paquebot de croisière au monde, a quitté samedi matin le chantier naval STX de Saint-Nazaire où il a vu le jour. Les manœuvres de départ ont démarré comme prévu à 8h30, sous un soleil radieux et sous le regard de plusieurs centaines de curieux. 


Le navire a quitté le port moins d'une heure plus tard pour se rendre à Malaga, en Espagne. Livré à l'armateur américain Royal Caribbean Cruises Ltd, il effectuera sa saison inaugurale en mer Méditerranée, avant de rejoindre à l'automne son port d'attache, Miami, aux États-Unis.

En vidéo

Le Symphony of the Seas sera le plus grand paquebot du monde made in France

Ce mastodonte des mers, d'un coût d'un milliard d'euros, peut accueillir plus de 8000 personnes à bord, dont 2200 membres d'équipage. Il comprend plus de 66.000 m2 d'espaces de restauration et de divertissement, dont un Central Park, comme à New York, arboré de 12.000 espèces végétales. 


Parmi les innovations ? Une patinoire se transformant en "laser game" ou une suite familiale de luxe, avec un toboggan intérieur, un jacuzzi privé ou encore une machine à popcorn. Il s'agit du treizième construit par le chantier naval de Saint-Nazaire pour RCCL. La commande de l'"Harmony of the seas", en décembre 2012, avec en option celle du "Symphony", avait constitué une bouffée d'oxygène pour les ex-Chantiers de l'Atlantique, après deux ans sans nouveau contrat. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter