Les restaurateurs à la peine dans la région de Nantes

Les restaurateurs à la peine dans la région de Nantes

REPORTAGE - La vie est redevenue quasiment normale à Paris comme dans toutes les grandes villes. Parmi ceux qui ne peuvent toujours pas travailler, il y a tous les gens du spectacle, les restaurateurs et les cafetiers.

À Nantes (Loire-Atlantique), des centaines de restaurateurs ont à nouveau manifesté lundi leur colère et leur détresse. Toute la filière est en danger, prévient leur association.

Toute l'info sur

Le 13h

Stéphane Marion est restaurateur dans une commune de 3 600 habitants. Les plats à emporter sont devenus malgré lui son quotidien. "C'est ce qui nous permet de sortir un peu la tête de l'eau", affirme-t-il. En novembre, ses ventes représentent le chiffre d'affaires d'un week-end habituel. Pour relancer l'entreprise, il a vidé ses comptes retraite, tout ce qu'il a économisé ces quinze dernières années.

Les restaurateurs n'aiment pas se plaindre, mais leur situation est devenue trop grave. Une entreprise familiale de traiteur a perdu 80 % de son chiffre d'affaires en 2020. "On est obligé de s'endetter lourdement pour que Le Val d'Evre continue à vivre", soupire Yannick Vito. Un sauvetage bancaire d'un million d'euros. Le 20 janvier, la date de réouverture des restaurants, ne relancera pas leur activité. Les restaurateurs gardent le moral, car ils ne veulent qu'une chose : travailler.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la consommation d'alcool interdite dans plusieurs quartiers de Paris

Covid-19 : le Pas-de-Calais confiné pour 4 week-ends, mesures renforcées dans 22 autres départements

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Accident de scooter et violences urbaines à Lyon : une enquête confiée à l'IGPN

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

Lire et commenter