Les robots détruisent-ils systématiquement des emplois ?

Les robots détruisent-ils systématiquement des emplois ?

Nos industriels sont longtemps restés à la traîne, mais c'est en train de changer depuis quelques années. Mais quelles conséquences sur l'emploi ? Nos reporters sont allés le constater dans plusieurs usines.

Que ce soit à l'extérieur pour tondre la pelouse, ou à l'intérieur pour produire des pièces de moteurs d'avion, cette entreprise en Seine-et-Marne a fait le pari de la robotisation. Dans l'usine, il n'y a quasiment pas d'ouvriers, remplacés par des robots capables de travailler 24H/24. Une innovation qui a quand même un coût : 500 000 € par machine, mais l'investissement a été très vite rentabilisé. Un gain de productivité nécessaire pour rester compétitif, et sans laquelle il aurait fallu délocaliser. La technologie serait-elle devenue indispensable à notre industrie ?

Toute l'info sur

Le 20h

Longtemps, la France n'y a pas cru comme le prouvent ses 42 000 robots. À titre d'exemple, l'Allemagne en compte cinq fois plus, et l'Italie, un peu moins du double avec 74 400 bras robotisés. Un écart qui tend tout de même à se réduire comme l'a constaté ce fabricant de robot. L'an dernier, il en a installé 3 000 en France. Dans son catalogue, il y en a pour tous les goûts et de toutes les tailles. Mais les robots risquent-ils, à terme, de supprimer des milliers de postes ?

Dans cette usine située à côté de Dijon, la réponse est non. Malgré les 94 robots, il y a toujours 500 employés, même si l'arrivée de ces nouveaux collègues a nécessité un peu d'adaptation. Un gain en compétence comme en compétitivité, qui a convaincu l'usine. Trois nouveaux robots seront installés d'ici à la fin de l'année.

Sur le même sujet

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.