Ligne Paris-Lyon : quels services offre la nouvelle classe business de la SNCF ?

Ligne Paris-Lyon : quels services offre la nouvelle classe business de la SNCF ?

MONTÉE EN GAMME - La SNCF aura bientôt un concurrent sur sa ligne la plus fréquentée et la plus rentable de France : celle reliant Paris et Lyon. Alors, la compagnie ferroviaire française met les bouchées doubles pour séduire sa clientèle d'affaire.

C'est la nouvelle offre haut de gamme de la SNCF à destination de ceux qui voyagent beaucoup : des accès coupe-file, un espace dédié au silence, des boissons offertes et une livraison du repas jusqu'au siège. 

"Par rapport au prix du trajet, c'est vrai qu'on attendait une amélioration de la qualité de service", confie un homme au 20H de TF1, dans la vidéo en tête de cet article. Un autre fait part de sa "bonne impression" de cette montée en gamme, saluant une ambiance "assez chaleureuse". Un autre encore apprécie d'avoir "un bureau itinérant dans des conditions de confort de travail et, en même temps, de restauration qui sont vraiment appréciables".

Toute l'info sur

Le 20h

L'objectif de la compagnie est de fidéliser ses clients professionnels avant l'arrivée du concurrent Trenitalia, dont TF1 vous présente le TGV dans son reportage. 

Dès décembre, sur le même trajet Paris-Lyon, la compagnie italienne devrait proposer trois à cinq allers-retours par jour. Elle est connue pour la qualité de son service à bord et pour ses quatre classes de voyage. Le tarif de la plus luxueuse, entre Rome et Milan, est de 245 euros.

On se prépare depuis des années l'arrivée de la concurrence- Alain Krakovitch, directeur de Voyages SNCF

À la SNCF, on mise moins sur le luxe, mais les prix sont aussi moins élevés : 142 euros maximum pour la classe business. "On sait que les concurrents vont arriver à la fin de l'année. Donc on se prépare depuis longtemps à cette arrivée, avec un nouveau service, des nouveaux trains et des nouveaux tarifs avec le Ouigo, le low-cost, qui est aussi sur cette ligne", détaille Alain Krakovitch, directeur de Voyages SNCF.

Sur la ligne Paris-Lyon, la plus fréquentée de France, la bataille ne se jouera pas seulement sur la qualité du service, mais aussi sur les petits prix. Une bonne nouvelle pour le portefeuille des Français, mais qui pourrait n'être que de court terme.

Lire aussi

"En concurrence les uns avec les autres, ils ont tendance à surenchérir sur les baisses de tarifs ou les dépenses destinées à attirer les voyageurs. Et, au total, la concurrence peut se traduire par des pertes pour un ou deux des opérateurs en présence", analyse Yves Crozet, professeur émérite au Laboratoire Aménagement Économie Transports (Laet).

Sur une autre ligne très fréquentée, celle reliant Paris et Marseille, c'est la compagnie espagnole Renfe qui envisage de concurrencer la SNCF. Mais à ce jour, aucune date n'a été communiquée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 72.000 contaminations en 24 heures, un pic jamais atteint, selon O. Véran

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Macron présente ses priorités pour la présidence française de l'UE ce jeudi lors d'une conférence de presse

Avant son débat face à Bruno Le Maire, que propose Eric Zemmour sur l'économie ?

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.