Les Français travaillent-ils suffisamment ? La mise au point de François Lenglet

Les Français travaillent-ils suffisamment ? La mise au point de François Lenglet

ANALYSE - Emmanuel Macron s'exprime ce lundi à 20H, pour faire le point sur la situation sanitaire et tracer le cap de la fin de son mandat. Si l'idée d'une relance de la réforme des retraites avant 2022 semble s'être éloignée, la France n'y échappera pas selon le spécialiste économie de TF1 et LCI François Lenglet.

Pourrons-nous faire l'économie d'une nouvelle réforme des retraites ? Rien n'est moins sûr selon François Lenglet, selon qui "la quantité de travail fournie en France n’est pas suffisante". "D'abord parce qu’il y a plus de chômage chez nous, et surtout parce que notre carrière est plus courte qu’ailleurs", explique-t-il sur le plateau de 20H de TF1 dans la vidéo en tête de cet article. C’est en effet en France, poursuit-il, que la retraite est la plus longue :  24,8 années en moyenne, contre 20,6  en Europe.

Toute l'info sur

La réforme des retraites d'Emmanuel Macron

Le nombre d’heures de travail produites dans le pays est ainsi le plus faible de l’OCDE. Si on prend l’ensemble des heures travaillées en un an dans l'Hexagone, et qu’on divise ce chiffre par le nombre de Français, on arrive à 630.630 heures par habitant et par an. En Allemagne, c’est 722. Au Royaume-Uni, 808. Aux États-Unis, 826. Et en Corée, 1064 !

630 heures par Français, ça ne représente que quatre mois de travail, note François Lenglet. Alors que nous vivons évidemment 12 mois par an.... Autrement dit, chaque Français qui travaille à plein temps finance deux autres personnes inactives. Sur les épaules de chaque actif, il y a un jeune, qui fait ses études, et un senior, qui est à la retraite.  

Lire aussi

"C’est intenable", conclut le spécialiste économie de TF1 et LCI. Sauf à augmenter les impôts et creuser le déficit de l’État, ce que nous faisons depuis des années. Le prix d’une carrière trop courte, c’est plus d’impôts et plus de déficit".

En conséquence, le nombre d'heures de travail produites sur notre territoire est le plus faible de nos séniors. Si on prend l’ensemble des heures travaillées dans l’Hexagone en un an et qu’on divise ce nombre par le nombre d'habitant, on arrive à 630. Nous sommes à 630 heures par habitant et par an. Ce sont 722 heures, en Allemagne. Au Royaume-Uni, 808 heures. Aux États-Unis, 826 heures et 1064 heures en Corée. Ces 630 heures par Français ne font que quatre mois de travail. Alors que nous vivons évidemment douze mois par an.

Autrement dit, chaque Français qui travaille à 20 ans finance deux autres personnes inactives. Sur les épaules de chaque actif, il y a un jeune qui fait ses études et un sénior qui est à la retraite. C’est intenable, sauf à augmenter les impôts et à creuser le déficit de l’État (C’est ce que nous faisons depuis des années). Le prix d’une carrière trop courte, c’est plus d’impôt et plus déficit.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 19.600 nouveaux cas en 24h, forte hausse des hospitalisations

EN DIRECT - JO de Tokyo : la Vénézuélienne Yulimar Rojas fait tomber le record du monde du triple saut

Paris : la policière victime d'un grave accident de trottinette électrique est décédée

Groenland : l'équivalent de l'étendue de la Floride a fondu en un jour

"Toutes les tranches d'âge sont concernées" : les hospitalisations multipliées par dix en un mois en Occitanie

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.