Montagne : les alternatives au ski

Montagne : les alternatives au ski

L'INSTANT ECO - Les professionnels de la montagne essaient de diversifier les offres pour les vacanciers. Mais l'absence des remontées mécaniques génère une perte d'une centaine de millions d'euros pour les stations.

La montagne est un des secteurs qui subissent de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire. Néanmoins, les professionnels du secteur font de leur mieux pour proposer d'autres activités même sans les remontées mécaniques. Entre les luges, les skis de randonnée et les snowboards, les vacanciers profitent de leur séjour. En plus, la faible affluence des visiteurs est une aubaine pour eux. Un point qui est difficile à supporter sur le plan économique. D'ailleurs, malgré les efforts des vacanciers, la situation reste compliquée. Les commerçants en Auvergne-Rhône-Alpes ont même tiré la sonnette d'alarme en publiant une lettre dans La Tribune : "La montagne en dépôt de bilan".

Toute l'info sur

La Matinale week-end

Ce dimanche 27 décembre 2020, Camilla Campusano, dans sa chronique "L'instant éco", nous parle de la perte subie par la filière de la montagne avec la fermeture des remontées mécaniques. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 27/12/2020 présentée par Christophe Moulin, sur LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Des maires dénoncent "des carences" de l'État dans la livraison des vaccins

Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Couvre-feu national à 18 heures : quelles sont les attestations dérogatoires et où les télécharger ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Lire et commenter