Nains de jardin : la drôle de pénurie

Nains de jardin : la drôle de pénurie

RUPTURE DE STOCK - Il aura suffi d'un cargo en travers du canal de Suez pour qu'une armada de nains de jardin, conçus à l'autre bout du monde, se retrouve confinée en mer. Les amateurs craignent que les prix augmentent.

Au magasin "Les compagnons des saisons", à Villeneuve-d'Ascq (Nord), François-Xavier Gabriel, responsable du rayon décoration, compte ses nains de jardins. Il n'en reste ce jour-là plus que neuf en rayon alors qu'il y en a habituellement des dizaines. Une pénurie frappe depuis quelque jours les jardineries. 

Toute l'info sur

Le canal de Suez bloqué une semaine par un porte-conteneur géant

La faute à une forte demande générée par le confinement et des problèmes d'approvisionnement liés au blocage récent du canal de Suez. Un problème de taille pour les adeptes de ces petits personnages barbus, notamment dans le Nord, où les équipes de TF1  ont rencontré des habitants qui y sont particulièrement attachés.

Il ne faudrait pas que cela fasse monter les prix car cela reste une démarche populaire- René Penet , collectionneur de nains de jardin

Alors que le nombre des jardiniers en herbe a considérablement augmenté dans l'Hexagone avec les confinements successifs, l'offre en nains de jardin n'a pas suivi. Pire encore, elle s'est réduite en raison de l'embouteillage du fret maritime créé le mois dernier suite au blocage du canal de Suez par le cargo Ever Given. En conséquence, de nombreux petits personnages attendent encore d'arriver, enfermés dans leurs conteneurs. "Il ne faudrait pas que cela fasse monter les prix car cela reste une démarche populaire", craint René Penet, collectionneur de nains de jardin et membre de l’association des Amis des jardins ouverts et néanmoins clôturés (Ajonc) à Lille.

Lire aussi

La pénurie touche aussi bien la France que le Royaume-Uni. "Nous n'avons malheureusement pas vu de nains depuis six mois !", s'est exclamé Ian Byrne, qui dirige un magasin de jardinage, et ce "quel que soit leur type - plastique, pierre ou céramique". Le gérant du Highfield Garden World (ouest de l'Angleterre) a expliqué à la BBC qu'après une "hausse massive" des ventes, son entreprise était en train de contacter ses fournisseurs en Europe et en Chine afin de résoudre des "problèmes d'approvisionnement".  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la quarantaine obligatoire pour entrer en France étendue à sept nouveaux pays

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.