Pêche post-Brexit : le gouvernement toujours derrière les pêcheurs français ?

Pêche post-Brexit : le gouvernement toujours derrière les pêcheurs français ?

Des dizaines de bateaux de pêche français n'ont toujours pas obtenu les licences qui leur permettront de travailler dans les eaux britanniques. Des négociations se mènent pourtant jour après jour, au cas par cas, sur fond de mauvaise volonté post-Brexit.

Cela fait maintenant six mois que Ludovic Lazaro a perdu sa licence de pêche. Ce pêcheur de coquilles Saint-Jacques limite ses sorties en mer. Sur le port de Granville, nombreux sont les pêcheurs vivant au gré des marées et des tensions politiques avec une certaine lassitude.

Toute l'info sur

Le WE

Au centre des négociations avec la Grande-Bretagne, il y a 150 licences manquantes selon la France, elle aussi, agacée. "Nous ne comprenons pas aujourd'hui pourquoi on n'obtient pas les choses. On joue avec nos nerfs. Les Britanniques ont signé des accords de retrait, et des accords sur les relations futures. Ils doivent les respecter", a rappelé Emmanuel Macron.

Alors, comment se déroulent ces négociations ? Il y a d'abord la partie politique. David Frost, secrétaire d'État britannique chargé du Brexit rencontre régulièrement la ministre de la Mer et le secrétaire d'État aux Affaires européennes. Mais l'essentiel des discussions est technique. Chaque jour, une dizaine d'agents de la direction des Pêches se réunissent avec leurs homologues britanniques en visioconférence. Ensemble, ils passent plusieurs heures à éplucher les dossiers constitués par les pêcheurs. Ces réunions de travail ont permis cette semaine de débloquer trois licences. Ce vendredi soir, Emmanuel Macron promet de recevoir les pêcheurs prochainement.

TF1 | Reportage| A. Tassin, I. Blonz, A. Vulliez

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Si je ne fais pas ma 3e dose à temps, faut-il que je me refasse intégralement vacciné ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Covid-19 : près de 60.000 nouveaux cas en 24 heures, record de la 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

Un Allemand tue sa famille avant de se suicider par peur d'être emprisonné après un pass sanitaire falsifié

Covid-19 : le Dr Fauci "quasiment certain" que le variant Omicron n'est pas plus grave que le Delta

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.