Pénurie de semi-conducteurs : "Le contrôle de l'économie planétaire est en jeu", analyse François Lenglet

Pénurie de semi-conducteurs : "Le contrôle de l'économie planétaire est en jeu", analyse François Lenglet

FOCUS - Ces dernières semaines, une pénurie de semi-conducteurs paralyse des pans entiers de l'économie planétaire. Des puces électroniques qui "constituent désormais les ingrédients de la croissance", selon François Lenglet.

La pénurie de semi-conducteurs pénalise non seulement l'industrie automobile mais aussi de nombreux autres secteurs, puisque ces puces électroniques sont utilisées dans la fabrication des appareils électroménagers ou encore des ordinateurs. "Ce qui est en jeu, c'est rien de moins que le contrôle de l'économie planétaire", analyse le spécialiste économie de TF1 François Lenglet.

Toute l'info sur

Le 20h

"On l'a vu, ces puces sont partout. Elles constituent désormais les ingrédients de la croissance au point que la Chine importe davantage de semi-conducteurs en valeur que de pétrole. L'or noir s'est fait détrôner par l'or blanc. D'où la course de vitesse pour sécuriser l'approvisionnement", explique-t-il.

Taïwan, au cœur de la guerre des puces

"Au cœur de cette bataille, il y a Taïwan, cette petite île au Sud-est de la Chine qui possède les usines les plus performantes au monde. Elle parvient aujourd'hui à fabriquer des puces de trois milliardièmes de mètre. Sous protection américaine, cette île est aussi revendiquée par la Chine pour des raisons historiques". Si bien que Pékin multiplie "les provocations militaires" dans cette région, souligne encore François Lenglet.

Lire aussi

"Le président américain Joe Biden vient de débloquer 50 milliards de dollars pour faire venir les industriels de la petite île aux États-Unis. La Chine tente de débaucher ses ingénieurs pour rattraper son retard. Quant à l'Europe, elle voudrait faire venir aussi les Taïwanais sur son sol. La France milite pour Grenoble, l'Allemagne voudrait plutôt les attirer chez elle. La guerre des puces fait aussi des vagues en Europe", conclut-il.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Euro : "Tellement fier", Karim Benzema partage sa joie de retrouver les Bleus

EN DIRECT - Gaza : la France appelle Israël à "garantir l'accès rapide et sans entrave de l'aide"

Espagne : arrivée record de 8000 migrants en une journée à Ceuta, 4000 renvoyés au Maroc

Covid-19 : un tiers de la population de l'UE a reçu au moins une dose

EN DIRECT - Covid-19 : nouvelle forte baisse du nombre de patients hospitalisés en réanimation

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.