Gel des prix des billets de train : les promesses de la SNCF pour 2022

Gel des prix des billets de train : les promesses de la SNCF pour 2022

FERROVIAIRE - Le PDG de SNCF Voyageurs, Christophe Fanichet, a annoncé ce lundi que les tarifs n'augmenteraient pas en 2022 sur les grandes lignes. Rien n'est cependant assuré pour les TER, dont les prix sont fixés par les régions.

"En 2022, nous n'augmenterons pas sur les grandes lignes SNCF le prix des billets de train". TGV et Intercités ne devraient donc pas augmenter l'année prochaine. C'est en tout cas ce qu'a promis ce lundi Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs, dont l'objectif est de conserver des tarifs qui, selon lui, sont déjà attractifs.

Toute l'info sur

Le 20h

"On a baissé nos tarifs en 2020 et en 2021. Parce qu'on voulait justement que de plus en plus de Français viennent au train", met ainsi en avant le responsable dans le reportage du 20H de TF1 en tête d'article. 

Un message aux clients avant l'ouverture à la concurrence

Cette annonce est faite alors que l'entreprise a marqué sa volonté de simplifier sa gamme de prix, souvent critiquée comme opaque. C'est dans ce sens notamment qu'a été instaurée la fusion des différentes cartes de fidélité en une seule, devenant la carte Avantage. Selon le PDG, la carte rencontrerait "un énorme succès". "On en vend 8000 par jour, deux fois plus que l'an dernier à la même époque. Il y a déjà aujourd'hui trois millions de Français qui l'ont dans leur poche", a-t-il indiqué.

Pour autant, selon une étude réalisée par le cabinet indépendant "Laboratoire Aménagement Économie Transport", si les prix des billets des Ouigo, les TGV low cost, ont effectivement baissé de 15% sur les deux dernières années, ce n'est pas le cas des prix des TGV classiques, qui ont eux augmenté de 2%. 

Bloquer les prix semble donc surtout une manière d'envoyer un message aux clients, avant l'ouverture à la concurrence d'une partie du marché. "La SNCF veut éviter une attaque trop forte sur les prix de la part de ses futurs concurrents, notamment sur Paris-Lyon-Milan, probablement dans quelques semaines", détaille Gilles Dansart, directeur du site d'informations sur les transports "Mobilettre".

Lire aussi

L'annonce de ce gel des tarifs ne concerne pas les lignes TER, dont les prix sont fixés par les régions. Aucune annonce d'augmentation des prix n'a cependant été faite pour le moment.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.