Pensions complémentaires du privé : les retraités vont encore perdre du pouvoir d'achat

Pensions complémentaires du privé : les retraités vont encore perdre du pouvoir d'achat

MAUVAISE NOUVELLE - Le régime de retraite Agirc-Arrco a annoncé jeudi une revalorisation de 1% des pensions complémentaires, soit 0,5 point de moins que l'inflation attendue. Les retraités s'inquiètent pour leur pouvoir d'achat.

Syndicats et patronat se sont entendu pour que la revalorisation annuelle des retraites complémentaires soit de 1%, un demi-point au-dessous de l'inflation anticipée par l'Insee, pour se donner une marge de manœuvre plus importante en vue de retrouver la "trajectoire d'équilibre" mise à mal par la pandémie. En clair : il faut renflouer les caisses sur le long terme. La méthode fait débat entre les syndicats, mais va surtout affaiblir encore un peu le pouvoir d'achat des séniors, déjà mis à mal par les hausses de prix généralisées.

Toute l'info sur

Le 20h

La plupart des retraités rencontrés par TF1 sur un marché ce jeudi matin touchent la retraite complémentaire, mais ils constatent que leur pouvoir d'achat ne cesse de baisser. C'est le cas de Daniel et Betty Tavernier, qui nous accueillent chez eux dans le reportage en tête de cet article. Âgés de 70 ans, ils gagnent un peu plus de 3 000 euros par mois, à deux. Daniel était enseignant, mais Betty travaillait dans le privé. Elle touche donc une retraite complémentaire, et l'augmentation annoncée de 1% lui paraît insuffisante. En effet, elle aurait préféré une augmentation "qui tienne le coup".

En vidéo

Pouvoir d'achat : ces retraités qui doivent tout compter

Le couple s'est aperçu qu'il ne peut plus économiser, et doit même puiser dans ses réserves pour finir le mois. Alors, Daniel et Betty ont tenté de comprendre pourquoi. Leur enquête commence dans le gros classeur des factures d'énergie, et se poursuit par les tickets de caisse. Conclusion sans appel : l'électricité, comme les courses, leur coûtent "plus cher qu'avant". "Tous les prix ont augmenté, c'est affolant", se désole Betty. Avec l'hiver qui approche, les Tavernier multiplient les astuces, comme Daniel qui allume désormais son feu grâce aux coques de noix et de pistache qu'il conserve dans un sac. À chaque retraité sa méthode, pour éviter la flambée de factures.

Lire aussi

Ce sont 13 millions de retraités du privé qui bénéficient d'une pension complémentaire, et sont concernée par cette sous-indexation de la revalorisation, effective à compter du 1er novembre. Elle se traduira pour eux par une perte de pouvoir d'achat, proportionnelle à la part de la complémentaire dans leur pension. C'est sur cette question que les syndicats sont divisés : pour la CFDT, cette baisse est limitée et de toute façon provisoire, tandis que les autres syndicats estiment qu'elle était parfaitement évitable, et que les réserves de 60 milliards de la caisse de retraite écartent tout caractère d'urgence.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre : des proches de victimes du Bataclan et des policiers entendus ce mercredi

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.