Remontées mécaniques : les stations de ski croient de moins en moins à une réouverture

Remontées mécaniques : les stations de ski croient de moins en moins à une réouverture

REPORTAGE - Les stations de sports d'hiver attendent toujours de savoir si elles vont pouvoir rouvrir leurs remontées mécaniques. À dix-sept jours du début des vacances d'hiver, les signaux envoyés par le gouvernement ne sont pas bons.

Les stations de ski sont suspendues à une décision du gouvernement. Les propriétaires d'hôtels doivent faire face aux nombreuses interrogations de leurs clients. Ils se demandent notamment s'ils pourront bientôt skier. Le calendrier défile et les annulations s'enchaînent. À moins de trois semaines des vacances scolaires, les professionnels et les commerçants s'inquiètent pour la suite de leur saison. Ils attendent donc avec impatience les annonces du gouvernement.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Aux Gets (Haute-Savoie), sur 175 moniteurs, à peine une dizaine s'occupent des enfants. Les journées deviennent longues pour certains, comme Arthur Hanse. "Plus on voit les échéances arriver et plus on perd espoir", confie-t-il. "À nous de rester optimiste, mais c'est très compliqué", rajoute-t-il. Même état d'esprit pour Philippe Guenot dont la boutique tourne au ralenti. Face à l'économie encore trop fragile, l'économie de toute la montagne vacille. Le mois de février représente plus de 30% de l'activité des stations françaises. Elles veulent enfin être fixées.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

EN DIRECT - Covid-19 en France : les patients en réanimation au plus haut depuis novembre

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Covid-19 : un temps réfractaire, la France s'ouvre à l'idée des vaccinodromes

Ces Français qui partent en vacances en Italie malgré la pandémie

Lire et commenter