Restaurateurs : les frondeurs menacés de sanctions

Restaurateurs : les frondeurs menacés de sanctions

Quelques restaurateurs ont tenté de braver l'interdiction aujourd'hui. La plupart ont renoncé à rallumer les fourneaux quand ils ont appris qu'ils ne percevraient pas l'aide versée par l'État s'ils enfreignaient la règle.

Ils sont fermés depuis la fin octobre. Ils attendent désespérément l'autorisation de rouvrir. Alors, ils ont décidé de rallumer les fourneaux, de braver l'interdit. À Cusance, petite commune du Doubs, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées ce matin pour soutenir Stéphane Turillon, un restaurateur déterminé à rouvrir son établissement quoi qu'il en coûte. "J'ai besoin de ça. C'est vital, c'est viscéral même. Travailler, c'est mon droit et de garder la place que j'ai. Et ici, je ne peux pas faire 50 couverts, sérieusement. En pleine nature, tout est ouvert", s'indigne-t-il. Un appel à la désobéissance relayé sur les réseaux sociaux et surveillé de très près par les forces de l'ordre.

Toute l'info sur

Le 20h

À Villeurbanne, le restaurateur Philippe Viera avait, lui aussi, prévu de servir 50 couverts. Mais les menaces de sanctions rappelées ce matin par le ministre de l'Économie l'ont dissuadé. S'il sert des clients à table, il n'aura plus droit à aucune aide du fonds de solidarité. "C'est clair, sans fonds de solidarité, je suis en faillite. On me contacte ce matin, il est hors de question que tu ouvres. Ce n'est pas possible, sans fonds de solidarité, on ne passe pas. Donc, je n'ai pas le choix". À l'extérieur, les quelques clients présents se contenteront des plats à emporter.

Dans le Doubs, Stéphane Turillon, lui aussi, a renoncé. Avec tous ses soutiens, il a organisé une marche symbolique au cimetière pour "enterrer", dit-il, la profession.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 61.000 nouveaux cas en 24 heures, "record" de cette 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

Présidentielle 2022 : au 20H de TF1, Anne Hidalgo appelle à "une primaire de la gauche"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.