Restauration : quelles pistes pour augmenter les salaires ?

Restauration : quelles pistes pour augmenter les salaires ?

RÉMUNÉRATION - Ce jeudi marque le début des négociations pour mieux payer les employés dans l’hôtellerie et la restauration. Le secteur a perdu 237.000 travailleurs pendant la crise sanitaire, alors il faut attirer de nouveaux candidats.

Fabien Palao a commencé son service avec le sourire ce jeudi matin. Pour cause, les négociations entre les syndicats et les patrons de la restauration viennent de commencer. L’objectif : améliorer les conditions de travail et les salaires. Le barman est plein d’espoir. 

Toute l'info sur

Le 13H

Aujourd’hui, 100.000 postes sont à pourvoir dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration. Il faut redynamiser la filière, convaincre de faire un métier pas toujours facile, où il faut travailler le soir et le week-end.

Des négociations pour une augmentation de salaire de 6% à 9%

Parmi les pistes envisagées dans les négociations : une augmentation de salaire de 6% à 9%, l’instauration d’un treizième mois et d’une prime d’intéressement qui reverse aux employés une partie des bénéfices lorsque l’entreprise a bien fonctionné. De quoi changer considérablement le salaire de Lucas Navarro, barman depuis huit ans.

Lire aussi

Cyril Buesa, lui, est gérant d’un bar-restaurant et il est prêt à faire des efforts. Mais il l’assure, le gouvernement aussi doit jouer le jeu. "Augmenter nos salariés, c’est obligatoire. Mais on ne pourra pas le faire parce que si nos charges augmentent, c’est le dépôt de bilan", explique-t-il dans le reportage de TF1 en tête d'article. Avec la crise sanitaire, le secteur a perdu plus de 200.000 travailleurs en un an.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.