Samuel Dandin transforme un bus pour faire des burgers

Samuel Dandin transforme un bus pour faire des burgers

Les restaurateurs rongent leur frein. Certains ont cherché des solutions, quitte à s'installer dans un bus.

C'est le projet d'une vie qu'il risque de perdre. Samuel Dandin est le propriétaire de l'Eldorado, un restaurant décoré à l'ancienne par ses soins. C'était un lieu de rendez-vous pour les ouvriers le midi et la famille le soir. Pour lui, il n'est pas question de baisser les bras ni de lâcher ses salariés.

Toute l'info sur

Le WE

Dès le premier confinement, il a commencé la vente à emporter le soir. Faute de rentabilité, il a eu l'idée d'acheter un bus avec une cuisine et une caisse pour accueillir ses clients à l'intérieur. Auparavant utilisé pour des ramassages scolaires, Samuel a transformé le véhicule pour faire des burgers. En multipliant ses points de vente, il a récupéré 85% de son chiffre d'affaires.

Garé le long d'une voie très empruntée, le bus se fait remarquer depuis un mois et des clients reviennent déjà. Un succès rendu possible grâce au coup de main de Frédéric Ledon, patron du centre de contrôle technique Dekra. Ce dernier lui prête un emplacement en guise de solidarité. Samuel Dandin ne compte pas s'arrêter là. Il vient de recruter pour commencer la livraison à domicile.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Jean Castex veut "mettre le paquet sur la vaccination" en mars et avril

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Vaccination des soignants : comment expliquer les disparités entre professions ?

Comportement, climat, géographie... pourquoi les chiffres du Covid font-ils le yoyo d'une région à une autre ?

Lire et commenter