Semi-conducteurs : la pénurie qui menace l'industrie

Semi-conducteurs : la pénurie qui menace l'industrie

Automobiles, téléphones, électroménager... La production est menacée par une pénurie de semi-conducteurs. Certains industriels sont même obligés de revenir à leurs techniques d'avant pour y faire face.

Dans votre voiture, utilisez-vous peut-être un GPS ? S'il pleut, vous activez les essuies glaces. Et avant de partir, vous enclenchez évidemment votre clignotant. Des gestes anodins qui tous nécessitent une puce électronique. Problème, il n'y en a plus pour tout le monde, au point de forcer la Peugeot 308 a changé de look. Pour ne pas mettre à l'arrêt son usine de Sochaux, la marque a dû remplacer les compteurs digitaux, gourmands en électronique, par des compteurs à aiguille. Système D qui a tout de même ses limites au vu du nombre de puces présentes. Bref, il y en a toujours plus.

Toute l'info sur

Le 20h

Et ce n'est pas seulement dans les voitures, ordinateurs, téléphones, consoles de jeux vidéo, télévisions, le semi-conducteur, nouvel or de l'industrie, sans lequel les géants se trouvent bloquer. Faute de stock, Samsung a par exemple retardé la sortie de son prochain téléphone. Pour éviter de connaître le même sort, l'usine française Gys qui fabrique des instruments de soudure a tenté d'anticiper, multipliant les commandes de puce juste avant la pénurie. Et pourtant, pour assurer ses commandes, elle doit à nouveau en commander. Mais cette fois, les prix de cette puce microscopique sont astronomiques, atteignant plus de 10 euros le semi-conducteur. Des prix qui ne devraient pas se rétablir tout de suite, alors que la pénurie risque de durer, selon les industriels, encore un an.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Israël/Palestine : l'Onu craint "une véritable guerre"

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

Procès du meurtre d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais ne fera pas appel

"On veut lui faire porter le chapeau", confie la sœur du tueur présumé d'Eric Masson

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.