Sports d'hiver : des milliers d'emplois menacés

Sports d'hiver : des milliers d'emplois menacés

La crise sanitaire continue de faire de très importants dégâts dans le tissu économique et social de notre pays. Des milliers de moniteurs et d'employés de remontées mécaniques se retrouvent sans travail et sans ressources. Comment vont-ils faire ?

Les travailleurs de l'ombre, ceux sont eux qui vous tendent la perche ou vous servent au restaurant. Les saisonniers sont au nombre de 120 000, sans qui aucune station de ski ne peut fonctionner. Notre équipe n'a pu les croiser. Ils sont chez eux, comme Manon Garin. Elle devait être embauchée au centre sportif de la station dès la fin de la semaine. Mais elle se retrouve sans emploi et est de retour chez ses parents. Aux Menuires, 3 500 embauches ont été repoussé. Les moniteurs de ski, comme Jordan Leymond et Théo Crey, sont aussi inquiets. Plâtrier et peintre le reste de l'année, leur chantier sera terminé dans quelques jours. Ensuite, ils n'auront plus aucun revenu.

Toute l'info sur

Le 20h

Le gouvernement a promis une aide de 900 euros pour les saisonniers les plus précaires. Les moniteurs espèrent en bénéficier. Quant à ceux des remontées mécaniques, ils seront au chômage partiel. Mais cela ne résoudra pas tout. Les stations de ski attendent encore des réponses et espèrent toujours faire changer d'avis le gouvernement d'ici le 15 décembre.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les Américains vaccinés peuvent se réunir sans masque : la mise au point du Dr Gérald Kierzek

Vaccination en ville : on vous explique la colère de médecins généralistes contre la DGS

EN DIRECT - Covid-19 : le Spoutnik-V sera produit en Italie

"C’est trop tard pour les nominations aux Oscars ?" : les tabloïds étrillent Meghan et Harry

Zanzibar : cette destination paradisiaque où les restrictions sanitaires n'existent pas

Lire et commenter