Stations balnéaires : le jackpot de l'été

Stations balnéaires : le jackpot de l'été

De nombreuses communes profitent de la présence des touristes pour remplir les caisses. Taxe de séjour, parking... Une manne qui permet surtout d'entretenir les différents sites face à certaines dégradations provoquées par les touristes.

Pour se garer sur un parking d'Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales, depuis cet été, passage obligatoire par la case parcmètre. Et à 8 euros la journée, la virée à la plage débute souvent par une grimace. "Admettons qu'on arrive vers 10h le matin, jusqu'à 18-19h, voire 20h le soir, je pense qu'on va faire des journées à 10 euros. Sur quinze jours, ça fait un gros budget", indique une mère de famille.

Toute l'info sur

Le 20h

Avec un parking sur quatre désormais payant, la commune espère générer jusqu'à 300 000 euros de recette d'ici à la mi-septembre, et ce n'est pas fini. Pour avoir le droit de servir en extérieur, les commerçants aussi doivent passer à la caisse. Une taxe à payer en fonction de la taille de leur terrasse et qui peut rapporter à la ville jusqu'à 800 000 euros environ.

Et puis, il y a également les fameuses taxes de séjour, plus 900 000 euros par été, sans oublier le casino et ses 70 machines à sous. Chaque mois, ce dernier reverse un pourcentage de ses produits de jeux directement à la commune. Sur 100 euros joués sur l'ensemble des machines, par exemple, 10 euros vont directement abonder le budget de la commune. Ce qui représente un gain de 300 000 euros sur la saison estivale. Plus de détails dans la vidéo en tête de cet article.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Femme décapitée à Agde : un homme de 51 ans interpellé et placé en garde à vue

À cause de l'épidémie de Covid, les cas de tuberculose explosent

EN DIRECT - "Danse avec les stars" : Bilal Hassani danse contre le harcèlement scolaire et prend la première place

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

VIDÉO - Fourgonnette "garée" sur un Abribus en Bretagne : voici la clé du mystère

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.