Textile, médicaments… Ces entreprises qui font le pari du Made in France

Textile, médicaments… Ces entreprises qui font le pari du Made in France

REPORTAGE - Les secteurs du textile et des médicaments voient des entreprises relocaliser leur production dans l'Hexagone. Pour cela, elles recrutent. Nous sommes allés rendre visite à deux de ces sociétés.

En Alsace, l'entreprise Emanuel Lang a relancé la filature du lin qui avait été délocalisée en Pologne. Toute la filière a été délocalisée entre la fin des années 1990 et le début des années 2000. La région possédait déjà un savoir-faire dans la production du lin, mais ce sont les difficultés d'approvisionnement du tissu en provenance d'Asie qui ont relancé la filière. Il a fallu investir 14 millions d'euros pour acheter des machines de Hongrie, recruter et rappeler du personnel. Et le résultat est là. Aujourd'hui, la boîte fabrique un jean en lin 100% Made in France.

Toute l'info sur

Le 20h

Dans d'autres secteurs, des sociétés ont aussi fait le choix de rapatrier leur production. C'est le cas de Seqens. Jusqu'ici, ce groupe pharmaceutique réalisait l'ensemble de ses recherches en Asie. Depuis un an, il produit dans un laboratoire à Porcheville (Yvelines) des molécules contre le cancer et le Covid. Là aussi, il a fallu investir dans du matériel, notamment dans une machine de 200 000 euros permettant de développer beaucoup plus vite. Cela permet de répondre à la crise sanitaire de manière plus efficace. Ce projet de relocalisation a eu un autre effet bénéfique. L'entreprise a recruté 250 personnes.

Sur le même sujet

Lire et commenter