VIDÉO - 3 questions sur le livret d'épargne populaire, une alternative au livret A

Une femme faisant ses comptes / Photo d'illustration

DÉCRYPTAGE - Pour la première fois depuis 2011, le taux d'intérêt du livret A va augmenter, a annoncé ce vendredi Bruno Le Maire. Conséquence directe, le livret d'épargne populaire (LEP), encore relativement méconnu, va lui aussi devenir encore plus rentable.

Une alternative d'épargne.  Avec une inflation attendue à 2,8%, les Français cherchent des mécanismes pérennes à long terme pour conserver leur pouvoir d'achat. Le livret populaire d'épargne (LEP) pourrait constituer un début de solution. Concomitamment au livret A, il va voir son taux d'intérêt augmenter au 1er février 2022, a annoncé ce vendredi Bruno Le Maire sur TF1. 

Toute l'info sur

Le 20h

Qu'est-ce que le LEP ?

Le livret d'épargne populaire (LEP) est un placement garanti et défiscalisé. Son taux d'intérêt, supérieur à celui du livret A, est 

le chiffre le plus élevé entre le taux du livret A majoré de 0,5% et l’inflation moyenne observée sur les six derniers mois. Très sûr, ce placement permet de protéger les fonds des épargnants aux revenus les plus modestes. Les modalités d’ouverture ont été simplifiées par un décret publié en mars 2021.

Quelles différences avec le livret A ?

Le LEP est un produit relativement similaire au livret A, à la différence près que son taux d'intérêt est plus élevé. Jusque-là de 1%, il va être rehaussé à partir du 1er février, a annoncé Bruno Le Maire ce vendredi. Ainsi le taux devrait dépasser le seuil des 2%, pour s'établir à 2,2%. En outre, les dépôts sont limités à 7700 euros (les intérêts versés par la banque n'entre pas dans ce total). 

Qui peut en bénéficier ?

Le LEP est réservé aux personnes dont le domicile fiscal est situé en France. Toutefois, tout le monde n'y est pas éligible. Il est réservé aux ménages avec de faibles revenus. Ainsi, pour ouvrir un compte sur LEP en 2022, le revenu fiscal de l'année 2020 (figurant sur l'avis d'imposition de 2021) ne doit pas dépasser les 20.296 euros pour une personne célibataire, soit environ 1691 euros par mois. Ce plafond est porté à 31.135 euros pour un foyer avec deux parts fiscales. À noter qu'il ne peut pas y avoir plus de deux LEP dans un même foyer fiscal. 

Lire aussi

Malgré sa forte attractivité sur le papier, le LEP souffre encore d'un certain manque de notoriété : près de 50 % des Français qui y seraient éligibles n'en disposent pas. Aujourd’hui, 7 millions de foyers détiennent un LEP sur environ 15 millions qui en remplissement les conditions, indique la Banque de France. 

Mais alors pourquoi un tel décalage ? "Il est chronophage, prend du temps à gérer pour les banques. Donc elles ne le proposent pas forcément", expose Caroline Ménager, co-fondatrice de Pix Pay. "Aujourd'hui, les populations éligibles ne sont pas forcément celles qui intéressent le plus les banques."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : 298 décès en 24h, le nombre de cas en hausse

Variant Omicron : le vaccin favorise-t-il l'infection au Covid via des "anticorps facilitants" ?

Un patient atteint de pneumothorax s'est-il vu refuser le droit d'être opéré parce qu'il était non-vacciné ?

Faut-il que je paye le raccordement à la fibre de mon domicile ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.