Malgré la fermeture des restaurants, la truffe ne connaît pas la crise

Malgré la fermeture des restaurants, la truffe ne connaît pas la crise

REPORTAGE - Appelé le diamant noir, autrement dit la truffe. Depuis l'antiquité, on cherche à la cultiver, mais elle est de nature plutôt rétive. Ce qui explique son prix. Depuis une trentaine d’années, on maîtrise de plus en plus la trufficulture, un art difficile.

C’est une culture qui gagne du terrain. Chaque année, dans l’Hexagone, plus de 1 000 nouveaux hectares d’arbres truffiers sont plantés. Avec l’espoir de récolter à leur pied, dix ans après, le fameux diamant noir, la truffe d’hiver tuber melanosporum, l’un des trésors de la gastronomie française. Et la tendance ne fait que s’accentuer. Selon les prévisions, le marché mondial de la truffe noire devrait augmenter de 19% d’ici 2023, et sans doute doubler d’ici 2030.

Toute l'info sur

Le 20h

Même avec la fermeture des restaurants, la truffe ne connaît pas la crise. De quoi faire briller les yeux des investisseurs, mais aussi des particuliers qui sont de plus en plus nombreux à l’aventure. La culture de la truffe noire est de mieux en mieux maîtrisée et depuis peu le secret de sa sœur, encore plus rare, encore plus prisée, la truffe blanche d’Italie, est en prise d’être percé.

Au bout de 20 ans de recherches, pour la première fois de l’histoire, une tuber magnatum a été récoltée dans notre pays au pied d’un arbre sorti du laboratoire du programme de mycorhization Robin Pépinières de Saint-Laurent-du-Cros dans les Hautes-Alpes. Pour le moment, sept truffes blanches seulement ont été récoltées grâce à ce procédé scientifique. C’est peu mais cela fait déjà tourner les têtes. La truffe blanche se vend actuellement, en moyenne à 6 000 euros le kilo. Découvrez l’intégralité de ce reportage dans la vidéo ci-dessus.

L'économie vous intéresse ? Alors découvrez le podcast de l'émission "Perri Scope"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY

Tous les jours, Pascal Perri reçoit les meilleurs experts, économistes, chefs d'entreprise, représentants du monde du travail pour des conversations économiques éclairées et des échanges respectueux mais sans concession.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

REVIVEZ - La famille royale et le Royaume-Uni ont rendu un dernier hommage au prince Philip

Déconfinement : les pistes du gouvernement

La comédienne britannique Helen McCrory ("Harry Potter", "Peaky Blinders") est décédée à l’âge de 52 ans

Lire et commenter