Vers un reconfinement ? Un coup dur pour les commerçants d'Île-de-France

Vers un reconfinement ? Un coup dur pour les commerçants d'Île-de-France

REPORTAGE - L'Île-de-France est dans le viseur de l'exécutif pour un durcissement des restrictions sanitaires. Les commerçants de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) craignent que cela porte un coup fatal à leur activité.

Quand elle a commandé des roses, Marta Krawczyk ne s'attendait pas à de nouvelles annonces ce jeudi soir. Cette fleuriste des Yvelines écoule normalement 300 roses en quatre jours. Sauf que si un confinement est annoncé, la commerçante n'aura pas d'autre choix que de vendre à perte. Une autre a ouvert sa boutique au mois d'octobre dernier. Elle commence à peine à se faire une clientèle. Tout risque de confinement pourrait mettre à mal ses efforts. Les détaillants s'inquiètent de devoir baisser le rideau.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

À Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), beaucoup de vendeurs redoutent un isolement, surtout le week-end. Sur les 700 commerçants de la ville, certains ont déjà été fragilisés par les précédents confinements. "Il y a 100 professionnels qui ont demandé une aide, organisée par le département, prise en charge par la ville", confie Frédéric Lubszynski, administrateur de l'Association des commerçants de la ville. Tous se sont adaptés ces derniers mois. Cette fois encore, ils se disent prêts à faire des efforts, notamment des horaires allongés et l'ouverture le dimanche.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Alerte enlèvement : une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

REVIVEZ - PSG-Bayern Munich (0-1) : malgré la défaite, Paris verra à nouveau les demies

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

EN DIRECT - États-Unis : Pfizer dit pouvoir livrer 10% de doses de vaccins de plus que prévu d'ici fin mai

Lire et commenter