Vivarte : "On ruine littéralement un groupe franco-français"

Vivarte : "On ruine littéralement un groupe franco-français"

Jean-Louis Alfred, un responsable de la CFDT, réagit aux révélations du quotidien Le Parisien / Aujourd'hui en France : l'ex-PDG du groupe Vivarte (qui détient les enseignes La Halle, André ou Kookaï) a quitté ses fonctions en octobre avec un chèque de plus de trois millions d'euros. Or la nouvelle direction du groupe a annoncé mardi la suppression de 1.600 postes. Le syndicaliste dénonce notamment les mauvais comportements des "actionnaires vautours, requins".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

En célébrant Youri Gagarine, Poutine dit vouloir que la Russie reste une grande puissance "nucléaire et spatiale"

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

Lire et commenter