Vivarte : "On ruine littéralement un groupe franco-français"

Vivarte : "On ruine littéralement un groupe franco-français"
ÉCONOMIE

Jean-Louis Alfred, un responsable de la CFDT, réagit aux révélations du quotidien Le Parisien / Aujourd'hui en France : l'ex-PDG du groupe Vivarte (qui détient les enseignes La Halle, André ou Kookaï) a quitté ses fonctions en octobre avec un chèque de plus de trois millions d'euros. Or la nouvelle direction du groupe a annoncé mardi la suppression de 1.600 postes. Le syndicaliste dénonce notamment les mauvais comportements des "actionnaires vautours, requins".
Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent