Vivre avec le Smic, le difficile quotidien d’Aglaë et Mounir

DirectLCI
Aglaë, 52 ans, est caissière dans un supermarché. Mounir, 47 ans, est agent de sécurité. Tous les deux gagnent le Smic. Aglaë vit à la campagne dans le Cher. Divorcée, elle a dû faire un prêt à la banque pour la caution. Toutes ses dépenses, elle les note sur un cahier et fait très attention de ne pas être à découvert. Mounir, lui, habite dans le Val-d'Oise. À chaque fin de mois, il est à découvert de plus de 400 euros. Pour eux, une augmentation de six centimes pour chaque heure de travail ne changera pas beaucoup leurs fins de mois difficiles.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter