Volkswagen: les premiers tests en France confirment "la tricherie", affirme Royal

ECONOMIE
DirectLCI
Les premières vérifications menées par le gouvernement sur une dizaine de véhicules après le scandale Volkswagen confirment la "tricherie" à laquelle s'est adonné le constructeur allemand, mais ne mettent pas en cause d'autres marques, a affirmé vendredi Ségolène Royal.

Sur le même sujet

Lire et commenter