VTC : Uber va créer un fonds de soutien pour les chauffeurs en difficulté

DirectLCI
NÉGOCIATIONS – La société a annoncé mardi la création d’un fonds de soutien aux chauffeurs en difficulté doté de deux millions d’euros.

Dans un contexte tendu, les discussions ont repris ce mardi entre la société Uber et les chauffeurs de VTC. Selon un porte-parole de la plateforme américaine, cité par l’AFP, Uber va créer un "fonds de soutien" de deux millions d’euros pour venir en aide aux chauffeurs en difficulté. 

Les chauffeurs indépendants qui utilisent le service Uber dénoncent une forme d’"esclavage moderne" notamment depuis l’annonce par la plateforme de l’augmentation de sa commission sur les courses des chauffeurs de 20 à 25%. Parallèlement, les syndicats et associations de chauffeurs VTC (voiture de transport avec chauffeur) dénoncent la baisse du prix minimum de la course de huit euros à six euros. 

Après les heurts qui ont émaillé la mobilisation des chauffeurs ces derniers jours, le secrétaire d’Etat aux Transports Alain Vidalies a proposé "que les parties s'engagent dans un cycle de discussions, sous l'égide d'un médiateur nommé par le gouvernement, sur quatre thématiques : la tarification ; les conditions de déconnexion des plateformes pour les chauffeurs (qui peuvent se voir privés d'accès sans préavis, ndlr) ; la protection sociale ; et les charges". Ces négociations devront se conclure d'ici le 31 janvier 2017.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter