Wikipédia relance ses appels aux dons : le site a-t-il vraiment besoin de notre argent ?

L'un des encadrés présents lorsqu'on visite un article de Wikipédia, capture d'écran du vendredi 8 octobre

PACTOLE - Malgré ses centaines de millions de dollars de trésorerie, le site Wikipédia continue ses appels aux dons. Non plus pour survivre, mais pour grandir.

La bannière est on ne peut plus flagrante. Depuis plusieurs jours trône un énorme carré rouge ou bleu en tête de chaque article de Wikipédia. Le message, adressé à "tous (les) lecteurs et lectrices en France", interpelle l'internaute tout au long de sa lecture, demandant à ce qu'il "ne saute pas ces quelques lignes". "Ce vendredi, pour la première fois depuis quelque temps, nous vous prions de protéger l'indépendance de Wikipédia", lit-on dans ce message au ton larmoyant, avant de devenir accusateur. "Près de 98% des personnes qui nous lisent ne donnent pas, elles détournent les yeux."

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Cet appel aux dons n'a rien d'original. Seulement, certains l'accusent désormais de n'être qu'un moyen d'enrichissement pour l'encyclopédie, et non plus de survie. Un comble pour une organisation à but non lucratif. "Puisque Wikipédia recommence à demander agressivement des dons, rappel qu'ils sont assis sur une petite fortune et n'ont absolument pas besoin de votre argent", écrivait par exemple ce 6 octobre une internaute. Qu'en est-il réellement ? 

Des objectifs économiques largement dépassés

Derrière l'encyclopédie libre se trouve la Wikimedia Foundation (WMF). Or, cette année, l'organisation à but non lucratif a effectivement atteint - cinq ans plus tôt que prévu - son objectif de dépasser les 100 millions de dollars de dotation. Rien de très surprenant. Les fonds récoltés via les dons n'ont cessé d'exploser au cours des dernières années, faisant grimper son chiffre d'affaires. L'an dernier, les soldes de trésorerie et de placements ont ainsi augmenté d'environ 9% par rapport à l'an précédent, principalement en raison des revenus générés par les campagnes de financement, d'après le rapport annuel portant sur la collecte de fonds. En tout, 124 millions d'euros ont été récoltés via 8,7 millions de dons. Un phénomène qui perdure, malgré l'épidémie. Au cours des trois premiers trimestres de l'année en cours, la WMF a déjà encaissé 142 millions de dollars de dons, selon un document interne, dépassant largement son objectif annuel, fixé à 108 millions. 

À première vue, cette somme représente une fortune pour ce site dont les contributeurs sont tous des bénévoles. En 2013, le directeur adjoint de l'époque, Erik Möller, estimait d'ailleurs que seuls dix millions de dollars étaient nécessaires pour un an d'activité de l'encyclopédie en ligne. Néanmoins, les choses ont changé. Depuis, la Wikimedia Foundation n'a cessé de grandir. Et réunit désormais une flopée de nouveaux projets. Wikimedia commons, wikilivres, wiktionnaire, wikiquote ou encore wikisource, ces sites font partie de la quinzaine de chantiers en cours, financés par la fondation. Objectif pour elle, comme elle le résume sur son site, incarner "la somme de toutes les connaissances humaines".

Pour ce faire, la WMF a donc dû embaucher. Tandis qu'elle ne comptait que onze employés en 2007, ils sont désormais près de 450. Une équipe conséquente qui doit être rémunérée sans publicité. Pour ce faire, 40 salariés s'attèlent exclusivement à la collecte de fonds, selon le Daily Dot

En vidéo

Wikipedia : les secrets d'une encyclopédie

Les coûts évoqués il y a huit ans par Erik Möller ne sont donc plus les mêmes aujourd'hui. Dans le dernier rapport portant sur 2019 à 2020, on observe ainsi que les dépenses d'exploitation ont connu une hausse de 23% par rapport à l'année précédente. Augmentation qui "concerne principalement les salaires et traitements, les bourses et subventions, les services professionnels et les autres dépenses d'exploitation".

L'équivalent de 19 mois de fonds de fonctionnement

L'objectif est donc de continuer à grandir ... Tout en s'assurant "un montant approprié de trésorerie d'exploitation disponible", un matelas financier. "En tant qu'organisation à but non lucratif, il est prudent de s'assurer que nous avons suffisamment de liquidités au cas où des opportunités imprévues se présenteraient ou qu'un événement externe ou interne limiterait notre capacité à lever des fonds", écrit ainsi la FMW dans une foire aux questions. Même pratique depuis 2015. Interrogée par le Washington Post, Samantha Lien, la porte-parole de la Wikimedia Foundation, relevait que "sur la base des conseils du conseil d'administration de la Wikimedia Foundation, notre réserve s'élève à un an de budget de fonctionnement". 

Une situation financière qui est loin d'être inhabituelle, même dans les grandes organisations à but non lucratif. Comme le souligne le Conseil national des associations à but non lucratif sur son site, il est important de maintenir "une réserve de trésorerie dépassant les dépenses d'exploitation annuelles de l'organisme" afin d'anticiper une éventuelle explosion des coûts ou le départ d'un généreux donateur. 

Ceci dit, les investissements sont faits. Et le matelas de sécurité bien rembourré. Si bien que le solde de trésorerie de la FMW représentait au 30 juin 2020 "19 mois de fonds de fonctionnement", selon le rapport annuel. Bien plus que nécessaire. De quoi frustrer les milliers de contributeurs bénévoles qui ont fait grandir la plateforme gratuitement. D'autant plus que, du point de vue de l'utilisateur, Wikipédia n'a pas réellement changé en ces vingt années d'existence. 

Lire aussi

Le site Wikipédia détient donc suffisamment de fonds propres pour financer plus d'un an et demi d'activité. Dorénavant, les dons servent à remplir les rêves de grandeur de la plateforme, et non plus simplement à la tenir en vie. Comme le résumait, dès 2015, Andrew Lih, professeur agrégé auteur d'un ouvrage sur le sujet : "Non seulement Wikipédia n'est pas en difficulté, mais elle gagne plus d'argent que jamais et ne risque pas de disparaître."

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sous Twitter :  notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre : des proches de victimes du Bataclan et des policiers entendus ce mercredi

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.