"C'est Koh Lanta ?" : la chaleur, une épreuve de plus pour les candidats au bac 2021

"C'est Koh Lanta ?" : la chaleur, une épreuve de plus pour les candidats au bac 2021

CHAUD DEVANT - Les candidats des filières pro étaient les premiers à plancher ce mercredi, jour du coup d'envoi du bac 2021. Outre des conditions d'examen inédites, covid oblige, ils ont du composer avec les fortes chaleurs.

Entre le stress des examens, les conditions inédites de cette édition 2021, Covid oblige, et les fortes chaleurs qui s'abattent sur le pays ces jours-ci, les candidats au baccalauréat ont de quoi transpirer. Ceux de filières professionnelles qui ont ouvert le bal ce mercredi avec les épreuves écrites de français et d'histoire-géographie, ne se gênent pas pour le dire sur Twitter.

Tout comme certains examinateurs. De quoi livrer un aperçu de ce qui attend les candidats de filières générales et technologiques ce jeudi, avec, entre autres l'épreuve de philosophie. 

"On étouffe"

"Je dois aller surveiller une épreuve de bac... pendant des heures... sous cette chaleur, sans clim dans la salle, ça va être cool", peut-on notamment lire sur le réseau social. Une autre confirme : "Je suis surveillante depuis ce matin, français et histoire-géo pour les bac pro, on étouffe, je baisse mon masque parfois parce que c'est vraiment très très dur".

Mais sur la Toile, ceux qui se plaignent le plus de cette météo venue s'ajouter à des conditions d'examen déjà peu ordinaires, ce sont les candidats. "Passer l'année en demi-jauge, composer 4h dans une salle où la ventilation n'existe pas sous une chaleur caniculaire avec des masques... J'ai une question : c'est Koh Lanta le bac ? ", interroge ironiquement un lycéen. "Je suis plus stressé pour la chaleur dans la salle que pour le bac en lui-même", écrit encore un internaute quand une autre s'inquiète : "la chaleur qu'il y aura, je ne suis pas prête". Et puis il y a ceux qui tentent le tout pour le tout : "ils ne veulent pas nous annuler le bac à cause de la chaleur ?"

Enfin, d'autres qui estiment être déjà passés par là, clarifient : "Pardon mais ça fait dix ans qu'on passe le bac sous 30 degrés, c'est pas nouveau. Vous en avez pas marre de vous plaindre". L'édition 2017 avait entre autres marqué les esprits, avec pour rappel, une cinquantaine de départements placés en vigilance orange canicule la semaine des examens.

Lire aussi

Sollicité par LCI pour savoir si des consignes particulières avaient été données aux chefs de centres d’examens afin de veiller au bon déroulement des épreuves dans cette période de fortes chaleurs venue s'ajouter aux contraintes liées au contexte sanitaire (port du masque…), le ministère de l'Education nationale n'a pas communiqué de détails à ce sujet.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - De nouvelles restrictions en Haute-Corse, le port du masque en extérieur étendu

"On attend juste que le soleil se couche" : en Grèce, "la pire canicule" depuis 30 ans

Covid-19 : traités "comme des animaux", le cauchemar de Français bloqués dans un hôtel insalubre en Sicile

EN DIRECT - JO de Tokyo : les handballeuses françaises écrasent les Pays-Bas et filent en demies !

Ile de Ré : menacés d'expulsion, ces propriétaires de mobil-homes ont le sentiment de "faire tache"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.