La tentation de la copie blanche : 2021, l'année des calculs opportunistes pour le bac ?

La tentation de la copie blanche : 2021, l'année des calculs opportunistes pour le bac ?

STRATÉGIE - Covid oblige, pour cette première édition du "Bac Blanquer", la meilleure note sera retenue en philo, entre celle obtenue à l'épreuve de jeudi et celle du contrôle continu. Et si les élèves de terminales étaient tentés de rendre copie blanche ?

Entre voyance et étude de probabilité, la tentation des pronostics pour concentrer ses efforts sur les bonnes matières ne date pas d'hier quand on passe le Bac. Mais le cru 2021 pourrait accroitre ces calculs opportunistes sur la meilleure stratégie à adopter. C'est en tout cas ce que redoutent les syndicats des enseignants.

La crainte vaut notamment pour l'épreuve de philosophie, qui se déroulera le 17 juin, et pour laquelle la meilleure note sera retenue, entre celle obtenue à l'épreuve et celle du contrôle continu.

Des copies bâclées attendues

Les terminales vont-ils être tentés de rendre copie blanche à l'épreuve de philosophie du bac ? L'adaptation prévue pour cette matière avait été annoncée début mai par le ministre Jean-Michel Blanquer, afin de tenir compte des conséquences de la crise sanitaire. "Depuis cette annonce, les profs de philo sont un peu désabusés, car ils vont se retrouver à corriger des copies qui seront pour la plupart bâclées", confie Sophie Vénétitay, secrétaire générale adjointe du Snes-FSU, premier syndicat du secondaire, qui aurait plutôt préféré que les sujets soient aménagés.

Pour bénéficier de cette règle, le candidat devra obligatoirement se rendre à l'examen. "Si un élève ne se rend pas à l'épreuve, sans justificatif, c'est zéro, et il n'y a pas de possibilité de recours au contrôle continu", a indiqué mercredi lors d'une conférence de presse Edouard Geffray, le directeur général de l'enseignement scolaire (Dgesco), numéro deux du ministère. Sécher l'épreuve serait prendre "un risque que je crois inconsidéré par rapport à son avenir". Et d'insister : "Je rappelle que cette note figure sur le relevé de notes, qui doit parfois être produit dans une vie ultérieure à l'appui de son diplôme."

Tentation variable selon les cas

En revanche, si un élève se présente à l'épreuve, reste dans la salle d'examen pendant la durée légale d'une heure et rend une copie blanche, il bénéficiera à la place de sa note de contrôle continu. Obliger les élèves à se rendre à l'examen pour bénéficier de cette mesure d'ajustement sur les notes ne change pas vraiment la donne pour les enseignants. "Les élèves satisfaits de leurs notes au contrôle continu risquent de ne pas s'investir dans l'épreuve, il y aura sans doute des copies avec peu ou pas de contenu", relève Claire Krepper, du syndicat SE-Unsa, qui plaidait pour le contrôle continu intégral. "Il y aura sans aucun doute, on l'espère à la marge, un certain nombre d'élèves qui ne vont pas donner leur pleine mesure pendant l'épreuve", abonde Jean-Rémi Girard, président du Snalc. Et d'ajouter : "Les professeurs de philosophie sont extrêmement agacés de se dire qu'ils vont corriger des copies qui vont finir à la poubelle".

Reste que ceux qui n'ont pas obtenu une assez bonne moyenne de contrôle continu comme un 10/20 pour se permettre de rendre copie blanche vont sans doute tenter de récupérer le maximum de points en plus le jour de l'épreuve.

Lire aussi

Le ministère a par ailleurs précisé que si un élève ne peut se rendre à l'épreuve pour un cas de force majeure (Covid, hospitalisation, etc.), il pourra bénéficier de sa note de contrôle continu ou choisir de se rendre à la session de rattrapage de septembre. Pour rappel, pour ce premier bac de la réforme instaurée par Jean-Michel Blanquer, perturbé par la crise sanitaire, le contrôle continu représentera au minimum 82% de la note finale de l'examen, l'épreuve écrite de philosophie et celle du grand oral correspondant aux 18% restants.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.