Bac : mise en place d'une spécialité "éducation physique, pratiques et culture sportives" dès 2021

Bac : mise en place d'une spécialité "éducation physique, pratiques et culture sportives" dès 2021

NOUVEAUTÉ - À compter de la rentrée prochaine, une nouvelle spécialité autour du sport va voir le jour. L’enseignement "éducation physique, pratiques et culture sportives" sera disponible dans certains lycées et comptabilisé pour le baccalauréat général.

Une nouvelle possibilité offerte aux lycéens. À partir de la rentrée 2021, les élèves de première de certains lycées, en voie générale, pourront suivre "un nouvel enseignement de spécialité en 'éducation physique, pratiques et cultures sportives'", annonce ce mardi le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. Dès le deuxième trimestre de cette année scolaire, les élèves de seconde souhaitant suivre ce nouvel enseignement pourront l'intégrer "dans les vœux qu’ils formuleront".

Comme son nom l’indique, cette spécialité "dépassera le champ strict de la pratique sportive", poursuit le ministère dans un communiqué. "En plus des enseignements en éducation physique et sportive, il intègrera d’autres champs disciplinaires (sciences, humanités...) en associant des apports pratiques et des contenus théoriques."

Un enseignement comptant pour le baccalauréat

Selon le ministère, les élèves optant pour cette nouvelle discipline développeront "une pratique approfondie et équilibrée d’activités physiques, sportives et artistiques", mais aussi "des compétences transversales essentielles à la réussite de leur parcours". Cette spécialité permettra également aux lycéens de développer "un regard critique et éclairé sur leur pratique et la diversité de ses enjeux", ainsi qu'"une connaissance de la diversité des secteurs professionnels liés au sport et à la pratique physique".

Lire aussi

Le ministère attend désormais les recommandations du conseil supérieur des programmes d’ici le mois de janvier prochain. Ce nouvel enseignement sera pris en compte dans les épreuves du baccalauréat, et les grilles horaires ainsi que le programme d’enseignements seront ajustés en fonction de cette nouvelle pratique, précise le ministère. "Une des vertus de la réforme du bac est qu'elle permet une vision modulaire du lycée", a commenté sur BFMTV le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. "Elle permettra, dans le futur, de créer de nouvelles disciplines, de nouvelles spécialités. [...] C'est quand même drôlement bien de pouvoir choisir ses passions plutôt que de choisir un couloir."

Une centaine d'établissements concernés à la rentrée

Cette spécialité ne sera toutefois pas disponible partout, du moins dans un premier temps. Elle "sera mise en place progressivement, d’abord en classe de première et dans un à trois établissements par académie, ce qui représentera à la rentrée 2021, à l’échelle nationale, environ une centaine d’établissements", indique le ministère. "En 2022, ces mêmes établissements ouvriront la spécialité en terminale et les académies pourront proposer de nouveaux établissements en classe de première."

À trois ans des Jeux olympiques et paralympiques de 2024, le gouvernement souhaite donc amplifier la pratique du sport pour les adolescents. "La pratique sportive est un vecteur de progrès et un levier contre l’échec scolaire", met en avant le ministère. En outre, continue-t-il, "le nouvel enseignement [...] offre des perspectives de parcours d’études et d’insertion professionnelle dans de nombreux secteurs, tels que les métiers de la santé et du bien-être, l’enseignement, l’entraînement, la gestion, la communication, le secteur événementiel, la recherche et la sécurité".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Couvre-feu à 18h : le ministre des PME ne pense pas qu'il y aura d'impact "significatif"

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

À quoi ressemblent les dernières heures de Donald Trump à la Maison-Blanche ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Couvre-feu à 18h : commerces et enseignes s'adaptent en ouvrant leurs portes plus tôt

Lire et commenter