"Ce bac sera peut-être même plus fort que les autres", estime le porte-parole de la Peep

"Ce bac sera peut-être même plus fort que les autres", estime le porte-parole de la Peep
Education

RÉACTION - Après l'annonce de Jean-Michel Blanquer indiquant que l'évaluation des élèves de Terminale se ferait uniquement via le contrôle continu pour le baccalauréat, le porte-parole de la Peep, Hubert Salün, a estimé que les futurs bacheliers pourraient sortir plus forts de cette situation particulière.

Ce vendredi, le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a annoncé que les élèves de Terminales qui passent un bac général, technologique et professionnel seront évalués cette année uniquement via le contrôle continu, en raison de l'épidémie de coronavirus. Après cette annonce, nombreux sont ceux à se questionner sur le niveau de ce baccalauréat, craignant un diplôme "au rabais" pour l'ensemble des bacheliers.

Joint par LCI, Hubert Salün, porte-parole de la Peep, la Fédération des parents d'élèves de l'enseignement public, n'est pas surpris par cette annonce, estimant qu'il n'y avait "pas d'autre solution" : "Le contrôle continu a aussi sa légitimité puisque les élèves qui passent le brevet par exemple, ont déjà la moitié des notes en contrôle continu, les élèves qui passent le bac ont déjà validé leur contrôle continu sur Parcoursup. Ce contrôle continu ne sort pas du chapeau, c’est quelque chose qui est fait avec rigueur par les enseignants."

Lire aussi

Je fais le pari que ces élèves, dans l’enseignement supérieur, vont réussir mieux que les autres.- Hubert Salün, porte-parole de la PEEP.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

"Ce bac sera particulier et sera peut-être même plus fort que les autres puisque ces élèves qui ont passé le bac en 2020, au contraire, auront développé une maturité, auront travaillé avec des outils nouveaux … Et je fais le pari que ces élèves, dans l’Enseignement supérieur, vont réussir mieux que les autres, puisque ce qu’ils auront vécu ne s’effacera pas et les compétences qu’ils auront développées resteront", a relativisé Hubert Salün.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent