Covid-19 : des étudiants en BTS réclament d'être évalués en contrôle continu

Covid-19 : des étudiants en BTS réclament d'être évalués en contrôle continu

REVENDICATION - Estimant que la situation sanitaire ne leur permet pas de préparer ni de passer leurs examens dans de bonnes conditions, des étudiants en BTS montent au créneau depuis plusieurs semaines pour réclamer leur annulation au profit du contrôle continu.

Cela fait plusieurs semaines qu'ils font part du "sentiment d'injustice" dont ils se sentent victimes. Des étudiants en BTS montent au créneau pour réclamer l'annulation de leurs examens au profit du contrôle continu, la situation sanitaire ne leur permettant pas, estiment-ils, de les préparer ni de les passer dans de bonnes conditions.

Au point que ces derniers jours, ils ont voulu mettre la pression sur le gouvernement par le biais de collectifs, pétitions, ou mobilisation sur les réseaux sociaux, pour que les règles du jeu de leurs examens soient totalement revues. 

Toute l'info sur

La France face à une 3e vague d'ampleur

"Un sentiment d'injustice"

Le brevet de technicien supérieur (BTS) se prépare en deux ans après le bac. Les BTS peuvent se préparer au sein des lycées mais aussi de divers centres de formation ou d'écoles privées.  Or si au cours des dernières semaines, certains étudiants ont connu un enseignement "hybride", d'autres ont quasiment été privés d'enseignement en présentiel depuis mars dernier.

Dans le cadre de leurs formations, les étudiants en BTS doivent aussi valider des stages en entreprise afin d'acquérir des compétences professionnelles. Mais en contexte de crise, de nombreux élèves n'ont pu réaliser ces missions sur lesquelles porteront leurs oraux, rappellent-ils. 

L'an dernier, confinement oblige, les épreuves finales des deuxièmes années avait été annulées au profit du contrôle continu. Mais cette année, malgré le contexte sanitaire, le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer a dit vouloir les maintenir. 

Des épreuves sans respect des règles sanitaires

Si les étudiants redoutent le contenu des épreuves, ils s'inquiètent aussi des conditions de passage des examens. "On nous demande d’aller passer nos examens en présentiel, à partir du 10 mai, dans des salles qui risquent d'être trop petites, où on ne sera pas en sécurité d’un point de vue sanitaire car trop serrés les uns par rapport aux autres, c'est inacceptable", s'agace Laure, du collectif "BTS en détresse".  

D'ores et déjà, des épreuves se seraient tenues sans respect des règles sanitaires. "Des candidats ont été obligés de se rendre à des épreuves anticipées alors qu'ils étaient cas contact, sinon ils risquaient un zéro éliminatoire", pointe Frédéric Lefret, le président de la Fédération française des écoles d'esthétique et de la parfumerie. La vidéo du déroulement d'une épreuve d'anglais début avril à la maison des examens d'Arcueil, diffusée sur les réseaux sociaux, a notamment fait polémique. On y voit des candidats agglutinés dans des couloirs, dont certains affirmant présenter des symptômes du Covid-19.

Lire aussi

Le mouvement national lycéen (MNL), la FCPE (parents d'élèves) et Solidaire-e-s ont réclamé la validation des BTS en contrôle continu mais aussi "l'assurance de la tenue d'une session de substitution en juin" pour les étudiants positifs au Covid-19 ou cas contact lors des épreuves initialement prévues. 

Découvrez la version podcast de l'émission "Brunet Direct"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d’écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Du lundi au vendredi, de 10H00 à 12H00, le présentateur prendra le temps d’analyser et de mettre en perspective les grands sujets d’actualité. Grande nouveauté de la rentrée, les téléspectateurs pourront intervenir en direct, interagir avec les invités en plateau pour livrer leurs points de vue et leur vécu. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 13 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : Valérie Bacot témoigne dans "Sept à Huit" avant son procès

Vaccin : le casse-tête de l'exécutif pour écouler les doses d'AstraZeneca

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.