Cantines, sport en intérieur, tests massifs : le protocole sanitaire renforcé dans les établissements scolaires

Pour l'instant, les écoles, les collèges et les lycées restent ouverts. Mais les règles sanitaires concernant la cantine, le sport et même la présence en classe vont changer.

ÉDUCATION - Moins de brassage dans les cantines, suspension des activités physiques en intérieur, tests massifs... Le gouvernement a présenté ce jeudi un protocole sanitaire renforcé pour permettre le maintien de l'ouverture des établissements scolaires.

"Avec l'année que nous venons de connaître, nous sommes convaincus qu’il est de première importance de maintenir ouvertes les écoles" : tel qu'attendu, le ministre de l'Éducation nationale a exclu la fermeture des établissements scolaires. Aussi, pour permettre leur ouverture le plus longtemps possible alors que la contagion du variant britannique inquiète, "nous devons faire avancer le curseur du protocole sanitaire dans un sens un peu plus strict", a indiqué Jean-Michel Blanquer ce jeudi 14 janvier. 

"Même si en milieu scolaire la circulation du virus reste relativement maitrisée, nous devons nous adapter sur certains points afin de maintenir la protection la plus étendue possible pour l’ensemble du personnel et des élèves", a-t-il précisé. 

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières infos sur l'épidémie et les mesures sanitaires

Le gouvernement a donc décidé d'agir sur quatre points. Le premier d'entre eux est le "maintien du fonctionnement en mode hybride (une partie des élèves en classe une autre partie à distance, ndlr) pour les lycées au-delà du 20 janvier". Environ deux tiers des établissements fonctionnent sur ce modèle actuellement. Jean-Michel Blanquer a préconisé de privilégier la présence en cours des élèves de terminale.

"Dans les collèges, à titre exceptionnel, lorsque des établissements connaissent des contraintes qui sont dues aux bâtiments, le mode hybride peut être choisi", a indiqué le ministre. "Cela est autorisé au cas par cas pour les classes de 4e et de 3e, et doit rester exceptionnel."

La possibilité de distribuer des paniers repas aux élèves

Le protocole sera également renforcé dans les cantines. "À l’école primaire les élèves d’une même classe mangeront tous les jours ensemble et à la même table", a déclaré Jean-Michel Blanquer. "Si cela n’était pas possible, les prises de repas seront allongées. En dernier recours on peut avoir la solution de repas à emporter", a-t-il ajouté. "Dans l’enseignement secondaire, l’hybridation des lycées permet de lever la pression sur le temps des repas puisqu’il y a moins d’élèves présents dans l’établissement." Sinon ils pourront également allonger les temps de service, et proposer des repas à emporter.

Lire aussi

Le ministre de l'Éducation nationale a également annoncé la suspension des cours d'éducation physique et sportive en intérieur, dans le cadre scolaire et extrascolaire. Enfin, comme annoncé par Olivier Véran ce matin, Jean-Michel Blanquer a confirmé le déploiement de tests massifs pour plus d'un million d'enseignements et d'élèves chaque mois. Il a également fait savoir qu'il serait possible "pour certains établissements d’avoir la venue d’une équipe de dépistage de tous les personnels et de tous les élèves sur place chaque fois qu’il y aura trois cas de contaminations"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques en tissu à éviter, 2 m de distanciation... Les nouvelles recommandations face aux variants du Covid-19

EN DIRECT - Covid : l'Allemagne durcit et prolonge ses restrictions jusqu'à mi-février

Investiture de Joe Biden : le FBI craint une menace venant de la Garde nationale

Au crépuscule de son mandat, Donald Trump s’apprête à accorder 100 grâces présidentielles

Donald Trump quitte la Maison-Blanche avec un record d'impopularité

Lire et commenter