Ecole : où les taux de retour en classe sont-ils les plus forts ?

Ecole : où les taux de retour en classe sont-ils les plus forts ?
Education

RENTRÉE SCOLAIRE - Plus de 80% des écoliers et près de 75% des collégiens ont repris le chemin de l'école depuis lundi, annonce le ministère de l'Education nationale ce mercredi. Les taux varient selon les académies.

Au bout de trois mois sans voir leur salle de classe, la faute au Covid-19 et au confinement, c'était un début d'été qui avait presque un goût d'automne pour certains. Lundi 22 juin, écoliers et collégiens ont repris le chemin de leur établissement, le président Emmanuel Macron ayant annoncé le 14 juin que la reprise se ferait ce lundi "de manière obligatoire et selon les règles de présence normale", à l'exception des lycées. La question était désormais de savoir dans quelle proportion les élèves ont garni les rangs. Le ministère de l'Education nationale y répond ce mercredi 24 juin en communiquant des chiffres.

Lire aussi

Premier enseignement : plus de 80% des écoliers et près de 75% des collégiens de France ont suivi la consigne présidentielle. Dans son communiqué, le ministère précise qu'"en zone urbaine, le taux moyen des élèves ayant repris l'école est proche de 85%. Mais certains territoires (notamment ruraux) ont pu être confrontés à des difficultés liées au protocole sanitaire maintenu dans les transports scolaires". Les taux varient en effet selon les académies, voire selon les zones d'une même académie.

Nous avons pu réussir le déconfinement scolaire complet et être le pays d'Europe qui a le plus d'élèves revenus à l'école après un déconfinement.- Jean-Michel Blanquer

Ainsi, à Paris, on compte 83% des écoliers et plus de 80% des collégiens présents, tandis que dans l'académie voisine de Créteil, le chiffre descend à 70% des élèves de l’école et du collège, comme pour les collégiens de Bordeaux, le taux le plus bas annoncé ce mercredi par le ministère. Les écoliers de l'académie bordelaise, en revanche, sont revenus à hauteur de 85%. 

Le retour le plus massif se situe, lui, dans les Pyrénées-Atlantiques, où 90% des écoliers et 85% des collégiens sont présents. Suivent les académies de Nancy-Metz (entre 80 et 90% des écoliers et collégiens présents), Paris (lire ci-dessus) et Amiens, où le département de l'Oise affiche un taux de plus de 80% d'élèves présents. Enfin, il est noter qu'à Lille, y compris dans les zones très défavorisées, on dénombre plus de 75% des élèves présents en élémentaire et plus de 80% en collège.

Toute l'info sur

Les grands défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Ce mercredi 24 juin, dans l'hémicycle de l'Assemblée, à l'occasion de l'examen de la proposition de loi sur les directeurs d'écoles, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, s'est ainsi réjoui de ces chiffres : "Aujourd'hui, c'est parce que nous avons des directeurs d'école de très grande qualité que nous avons pu réussir le déconfinement scolaire complet et être le pays d'Europe qui a le plus d'élèves revenus à l'école après un déconfinement." Si rien n'a encore été acté, la situation restant liée à l'évolution de l'épidémie dans les prochaines semaines, le même protocole sanitaire allégé devrait s'appliquer lors de la rentrée de septembre. Avec, toujours selon le ministre, "l'objectif d'accueillir tous les élèves à plein temps".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent