Mazerolle : "Les enseignants grévistes ont aggravé la cassure qui s'élargit année après année entre eux et l'opinion publique"

Mazerolle : "Les enseignants grévistes ont aggravé la cassure qui s'élargit année après année entre eux et l'opinion publique"

L'EDITO - Le dysfonctionnement du système de l'éducation nationale a été souligné par la grève des enseignants cette année 2019.

Après celui de mai 68, le bac 2019 restera dans les annales comme l'une des éditions les plus troublées dans le cadre de la rupture entre les Français et les professeurs. Selon Olivier Mazerolle, ces enseignants grévistes auraient donné "les pires des exemples" à leurs élèves. "Ils ont méprisé les bacheliers et ils ont aggravé la cassure qui s'élargit année après année entre eux et l'opinion publique". À qui la faute ? L'avis des syndicats et des professeurs a-t-il été pris en compte par la réforme Blanquer ?

Ce samedi 6 juillet 2019, Olivier Mazerolle dans sa chronique "L'édito", analyse le dysfonctionnement du système de l'éducation nationale. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 06/07/2019 présentée par Anne-Chloé Bottet sur LCI.

Toute l'info sur

La Matinale du week-end

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

Jackpot record de l'Euromillions : ces gagnants pour qui la chance a (très mal) tourné

EN DIRECT - Covid-19 : seuls 53 % des Français prêts à se faire vacciner, selon un sondage

"L'heure est venue de m'exprimer" : DSK va livrer sa vérité dans un documentaire

REVIVEZ - C'est Alexandra qui remporte "Koh-Lanta : les 4 Terres"

Lire et commenter