Nice : Cyrano, l'école des hauts potentiels qui apprend aux petits génies à mieux s'épanouir

Nice : Cyrano, l'école des hauts potentiels qui apprend aux petits génies à mieux s'épanouir

SURDOUÉ – À 10 ans, certains sont déjà en classe de seconde, mais les enfants à haut potentiel intellectuel sont également fragiles ou hypersensibles. À l'école Cyrano de Nice, où se sont rendues les équipes de "Sept à Huit", on leur apprend à mieux vivre leurs différences.

Avoir un QI supérieur à la moyenne est-il toujours un atout pour réussir à l'école ? Même si cela fait rêver quelques parents qui imaginent pour leur enfant un destin de génie, rien n'est moins sûr... Car la vie des enfants et des adolescents à haut potentiel intellectuel (HPI) est souvent plus compliquée que celle des autres ; ces derniers apparaissant souvent comme décalés ou se sentent différents. C'est le cas de la plupart des 85 élèves de l'école Cyrano, une école privée hors contrat, située à Nice. Supérieurement intelligents, ils sont aussi très fragiles. 

Toute l'info sur

Sept à huit

Paul, par exemple, a 12 ans et est déjà en quatrième, mais il a de gros problèmes de concentration. Au cours de sa scolarité, on lui a même dit qu'il était bête. Denis, 18 ans en première, est lui autiste Asperger. Il peut battre des enseignants à la retraite dans son club "Questions pour un champion", mais il n'est pas encore capable d'entrer en contact avec les jeunes de son âge. Comme Marie. Pendant deux ans, elle a été en situation de phobie scolaire et n'arrivait plus à se lever le matin pour aller en cours. Ici, elle réapprend doucement à faire confiance aux autres. 

Une classe ouverte

Pour que ces enfants aux capacités intellectuelles hors normes souffrent moins à l'école, Stéphan Bousquet, le directeur de l'école Cyrano, lui-même HPI, et son épouse Mariette ont mis au point une pédagogie très personnelle. Il faut dire que de 3 à 18 ans, Stéphan a vécu les mêmes épreuves que ses élèves : brimades de ses enseignants ou encore moqueries des autres élèves. Son quotient intellectuel est pourtant hors du commun. Il connait ainsi l'ensemble des programmes de la petite section de maternelle à la terminale dans toutes les matières. Il est aussi pianiste, ancien brillant élève du Conservatoire et peut également prendre en cours de route une conversation sur la programmation informatique. 

Lui qui a tellement souffert de l'intransigeance de ses enseignants veut avant tout une classe ouverte où l'on peut faire une pause ou suivre les cours debout, surtout lorsque l'on a cinq d'avance comme Hugo, un autre de ses élèves. "Je ne vais pas aller attacher un gamin et lui dire : 'tu t'assois, tu te tais', ou alors avoir une classe qui est super calme. Il faut qu'on vive. C'est trop facile d'être devant une classe où les gamins ont été bien dressés, où on leur a bien cassé le moral et où ils vont s'asseoir, ne rien dire et participer quand on leur demande. Moi, ça me déprime", explique-t-il. 

Lire aussi

C'est pour accompagner leurs trois enfants, eux-mêmes HPI, que Mariette et Stéphan ont créé cette école il y a dix ans. Depuis, 850 élèves y ont été scolarisés, avec des progrès parfois spectaculaires. Mais les dix enseignants doivent gérer parfois des changements brutaux d'humeur. Leur méthode : beaucoup de fermeté sans jamais perdre ses nerfs. Deux fois par semaine, une permanence psychologique est aussi assurée dans l'école par Savinien, le fils ainé de Stéphan et Mariette, psycho-praticien. Au total, le coût de la scolarité s'élève à 8000 euros par an. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France a rapatrié plus de 20.000 personnes bloquées au Maroc

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

"Je ne suis plus le journaliste, l'écrivain, je suis candidat", affirme Eric Zemmour sur TF1

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

"Cela ne va pas le faire" : pessimisme sur l'efficacité des vaccins anti-Covid existants face à Omicron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.