Parcoursup 2019 : les premiers résultats sont tombés, quelle est la suite du calendrier?

Education
DirectLCI
ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR - Près de 900.000 candidats ont reçu, mercredi 15 mai, via la plateforme ParcoursSup, les réponses des établissements à leurs vœux d'études pour l'an prochain. La première étape d'un calendrier qui s'étale jusqu'en septembre prochain.

Les sentences sont tombées. C'est la fin du suspens, et le début d'un long processus, pour les près de 898.000 candidats inscrits sur Parcoursup. Il était 19h, mercredi 15 mai, quand ils ont pu découvrir sur la plateforme les premières réponses à leurs vœux d'études pour l'an prochain. Prochaine étape : faire un choix sous cinq jours. On vous détaille ici le calendrier qui les attend désormais. 

Du 15 au 19 mai

C'est la fin d'une longue attente. Alors que le lycéen découvre les réponses des établissements pour lequel il a candidaté, il doit désormais donner une réponse : accepter, refuser ou placer en attente. 


Ainsi, alors que les admissions tomberont au fil des jours (le site est actualisé chaque matin, vers 7h), le candidat ne peut valider qu'un seul cursus dans lequel il a été accepté. Sans réponse de sa part avant la fin de cette étape, la proposition d'admission sera définitivement perdue et offerte à la prochaine personne dans la liste d’attente. 


Mais cette décision n'est pas irrévocable ! Si le futur étudiant préfère un autre cursus mais qu'il est toujours en attente, il peut accepter le premier de façon provisoire avant de savoir ce qu'il advient des autres souhaits. Ainsi, il peut maintenir autant de "vœux" marqués "en attente" qu'il le souhaite. 


S'il faut donc choisir dès qu'une proposition est favorable, ce n'est pas le cas des propositions en attente. Le pari avec ce nouveau calendrier : libérer des places au plus tard le 19 mai.

Du 17 juin au 24 juin

A partir du 20 mai, date à laquelle des places devraient se libérer et les listes d'attente se rétrécir, les candidats n'auront plus que trois jours pour approuver un vœu. C'est-à-dire que pour tous les cursus "en attente" que le lycéen a choisi de garder, il devra vérifier s'il est pris afin de pouvoir l'accepter ou le refuser rapidement. Une procédure qui sera suspendue à partir du 17 juin, et ce jusqu'au 24, période durant laquelle se dérouleront les épreuves du baccalauréat.

Le 17 juillet

Les dernières propositions d’admission seront envoyées le 17 juillet. Le futur étudiant aura alors jusqu'à la fin du mois pour s’inscrire dans l’établissement d’enseignement supérieur qu'il aura choisi.

Du 25 juin au 14 septembre

La phase complémentaire débutera le 25 juin. Celle-ci propose aux déçus de Parcoursup une nouvelle formation. C'est-à-dire que si le candidat n'est accepté nulle part, il lui sera proposé des formations qu'il n'avait initialement pas choisie mais dans lesquelles des places restent disponibles.

Bon à savoir

Tout au long de ce processus, plusieurs choses sont bonnes à savoir. Par exemple, ce qu'est une liste d'appel et une liste d'attente. La première, la liste d'appel, classe tous les candidats. C'est-à-dire, ceux qui sont admis et ceux qui sont en attente. La seconde, la liste d'attente, classe uniquement ceux qui peuvent encore être admis en cas de désistements. 


Désormais, le candidat peut également comparer sa position dans lesdites listes à celles de l'an dernier. Si elles ne doivent pas servir de pronostic, ces données peuvent cependant être utilisées pour savoir quelles sont les chances du lycéen d'être accepté dans chacun des groupes. 

Le répondeur automatique est également une option que peut activer le candidat. Car, comme dit plus haut, il n'a que trois jours pour accepter un vœu. S'il désire pouvoir sortir le nez de son téléphone, le lycéen peut donc activer le répondeur qui répondra automatiquement aux vœux en attente. Il faudra cependant au préalable qu'il classe chacun d'eux par ordre de préférence. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter