Précarité étudiante : les loyers gelés dans les résidences universitaires en 2020

La France compte 2,7 millions d'étudiants. Quels sont leurs moyens de subsistance ? Combien coûtent leurs études ? Quelles sont les aides mises en place par l'État ? Combien d'entre eux vivent de manière précaire ?
Education

ETUDIANTS - Le conseil d'administration du CNOUS a décidé de geler le montant des loyers 2020 pour la totalité du parc des résidences CROUS.

Les loyers des résidences universitaires seront gelés en 2020, a annoncé le Crous, l'organisme qui les gère, dans un communiqué ce jeudi. Une mesure réclamée par les organisations étudiantes pour faire face à la précarité.

Le Cnous - le réseau national des Crous, un parc de près de 175.000 places - rappelle qu'en moyenne, "une chambre Crous revient à un étudiant à 100 euros par mois". En ce qui concerne un studio "de 18 m² entièrement équipé", le loyer est estimé à "entre 150 et 200 euros par mois, sans autres charges aucune, une fois les aides au logement déduites". 

Lire aussi

Ce gel des loyers a été décidé "en plein accord avec le ministère de l'Enseignement supérieur", pour répondre à un début de mobilisation étudiante. Cette décision intervient quelques semaines après la tentative d'immolation par le feu d'un étudiant devant un Crous à Lyon, qui avait expliqué son geste par des difficultés financières.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter