Protocole sanitaire : voici à quoi va ressembler la première rentrée scolaire à l'ère du Covid-19

Après le déconfinement, élèves et enseignants se sont retrouvés (masqués) en salle de classe
Education

EN BREF - Au cours de sa traditionnelle conférence de presse de rentrée, Jean-Michel Blanquer a affiné les contours du protocole sanitaire applicable dans les écoles et les établissements scolaires dès la semaine prochaine.

Un protocole ajusté à la marge : au cours de sa conférence de presse de rentrée, qui s'est déroulée ce mardi, le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a assuré que le protocole sanitaire rédigé au cours de l'été était pérennisé, à quelques jours du retour en classe des écoliers. Seule nouveauté : le port du masque concernera finalement l'ensemble des adultes.

"En juillet, nous avions envisagé quelques exceptions mais nous avons préféré ne pas maintenir ces exceptions. Tous les adultes portent le masque et les enfants le portent à partir de la classe de 6e", a-t-il expliqué. Assoupli pour permettre la rentrée de tous les élèves , le protocole a simplement varié la semaine dernière pour imposer le port du masque à partir du collège. "Il pourra y avoir, en fonction de l'évolution de la situation, des adaptations", a redit le ministre, évoquant des mesures "ciblées" sur tel ou tel territoire après décision des recteurs, préfets et autorités régionales de santé. "S'il devait y avoir des mesures hybrides" (un enseignement à distance conjugué à un enseignement physique) ou "de confinement, nous nous tenons prêts", a dit M. Blanquer. Mais pour cette rentrée, "nous n'en sommes pas là", a-t-il assuré.

Lire aussi

Début août,  un protocole sanitaire de rentrée applicable dans les écoles et les établissements scolaires avait été discrètement mis en ligne sur le site du ministère de l'Education, livrant un aperçu de ce à quoi devrait ressembler ce premier retour en classe des écoliers sous l'ère Covid-19. Repéré par Le Monde, le document de sept pages n’avait fait l’objet d’aucune communication officielle auprès du grand public, mais a été rédigé le 9 juillet, "date à laquelle les discussions ont repris avec les autorités sanitaires" avant d'être transmis aux recteurs d’académie dès le 20 juillet, a précisé le ministère au quotidien. Le mot d'ordre ? Assouplir les règles, selon les recommandations du Haut Conseil de la santé publique dans un avis daté du 7 juillet, afin de ne pas entraver une reprise des cours pour la totalité des élèves au mois de septembre.

Assouplissement des règles de distanciation

Dans le détail, ce nouveau protocole sanitaire prévoit notamment l'assouplissement des "règles relatives à la distanciation", tout en soulignant que "les mesures à prendre nécessitent de tenir compte du contexte propre à chaque école ou établissement" et qu'il reviendra donc à l'académie des différentes écoles de trancher.

En conséquence, le respect du mètre de distance jusque-là préconisé n'est plus censé être obligatoire en septembre dans les salles de classe lorsqu’il n’est "pas matériellement possible" ou que sa mise en oeuvre ne permet "pas d’accueillir la totalité des élèves", précise le protocole. Et il en sera d'ailleurs de même dans tous les autres espaces clos qui dépendent des établissements concernés, tels que les ateliers, les bibliothèques, les réfectoires, les cantines ou encore les internats. Sans surprise, cet allègement vaut également pour les cours de récréation et autres espaces extérieurs.

Quid du matériel partagé et des regroupements

Si le ministère précise que "les espaces sont organisés de manière à maintenir la plus grande distance possible entre les élèves" et qu'il est demandé aux établissements d'organiser le déroulement de la journée pour limiter, "dans la mesure du possible, les regroupements et les croisements importants", un assouplissement est également prévu pour ce qui concerne le partage de matériel et les regroupements d’élèves et/ou de parents. 

Bancs, ballons, jouets, livres ou encore crayons pourront ainsi de nouveau être utilisés en septembre tandis que la limitation du brassage entre classes et groupes d’élèves n’est plus obligatoire, y compris "dans les transports scolaires", dans le respect des gestes barrières, à commencer par un lavage régulier des mains.

En outre, le nouveau protocole confirme que le nettoyage désinfectant des surfaces "les plus fréquemment touchées par les élèves et personnels" sera réalisé "au minimum une fois par jour", tout comme le "nettoyage des sols et des grandes surfaces". 

Masque obligatoire pour les élèves de plus de 11 ans

À l'école maternelle, le port du masque est, à l'issue de la conférence de presse de ce mardi, la règle. Il était initialement obligatoire pour eux quand il y a moins d'un mètre de distance entre les élèves à l'école élémentaire, au collège et au lycée.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face au rebond de l'épidémie

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

Le ministère rappelle que "les élèves de plus de 11 ans doivent porter le masque de protection dans les espaces clos et extérieurs, lors de leurs déplacements ainsi qu'en classe lorsque la distanciation d'un mètre ne peut être garantie et qu'ils sont placés face à face ou côte à côte". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent