Cadre de vie, attractivité, emploi... Quelles sont les meilleures villes étudiantes de France ?

Education

VIE ÉTUDIANTE - Comme chaque année, L'Etudiant publie son classement des meilleures villes estudiantines du pays. Et cette année, c'est Toulouse, déjà distinguée l’an dernier ex-æquo avec Lyon, qui arrive en tête.

Transport, emploi, dynamisme et qualité de vie. Ce n'est qu'une partie de la quinzaine de critères qui ont permis à Toulouse de se hisser à la première place des villes où il fait bon étudier. Publié vendredi 20 septembre, le traditionnel classement de L'Etudiant la place en tête des 44 villes examinées.

Lire aussi

Une ville qui se distingue pour son "cadre de vie"

Chaque année, le magazine spécialisé évalue les villes étudiantes françaises. Alors que pour la saison dernière, Lyon et Toulouse partageaient la première place du podium, c’est désormais seule que la capitale de l’Occitanie arrive en tête. Troisième du palmarès en 2017, la Ville rose se distingue pour le "cadre de vie" qu’elle propose. Un succès qui se justifie par plusieurs aspects. Parmi eux, une piste cyclable de près de 600 kilomètres qui permet aux jeunes de se déplacer à moindre frais, mais aussi des représentations sportives à prix réduit où un secteur de l’emploi boosté notamment par Airbus, qui, selon le site, "entraîne toute la filière aéronautique locale dans un cercle vertueux". Seul bémol : victime de son succès, Toulouse voit le prix de l'immobilier exploser.

Pour la suite du palmarès, aucune surprise. Lyon descend à la seconde place et Montpellier, Rennes et Grenoble se partagent le reste du haut de classement. Quant aux villes qui font mieux que l’an dernier, on note que Nantes grimpe d’une place, et Strasbourg de deux. Au contraire, Lille disparaît du top 10 pour laisser sa place à Angers. 

Pour réaliser ce classement, les critères - tels que le logement,  les sports, les sorties, le climat et les transports - restent les mêmes, à l’exception du nombre de lits en résidences universitaires, qui fait son apparition dans les indicateurs retenus cette année. Des indicateurs ensuite réunis en cinq grands points, qui pèsent tous le même poids : l’attractivité, la formation, la vie étudiante, le cadre de vie, et l’emploi. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter