Ecole : quel modèle à suivre pour le déconfinement ?

Ecole : quel modèle à suivre pour le déconfinement ?
Education

Certains établissements scolaires sont restés ouverts depuis le début du confinement pour accueillir les enfants de soignants, gendarmes et policiers. L'école d'Asnières-sur-Seine en fait partie. Alors, comment fonctionne-t-elle ?

Toute l'info sur

LE WE 20H

A quelques jours de la rentrée scolaire du 11 mai, annoncée par le gouvernement, nous nous sommes intéressés à l'école d'Asnières-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine. Elle n'accueille que treize élèves de maternelle et de primaire depuis le début du confinement, contre 500 habituellement. Même avec ce nombre d’enfants, il est difficile d'appliquer les règles à la lettre. Le rappel des consignes se fait à l'heure du déjeuner. Dans le réfectoire, toute l'organisation a été revue. Les déplacements sont limités au strict minimum. Dans la cour, les récréations sont maintenues, deux fois par jour, et les enfants ne peuvent plus se défouler librement. Le lavage des mains est obligatoire, avant de reprendre leurs activités. En attendant le déconfinement, une future réorganisation en classe est testée. A partir de la semaine du 27 avril au 3 mai, la municipalité va envoyer des questionnaires aux parents afin d'évaluer le nombre d'enfants présents dès la rentrée.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 24/04/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 24 avril 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent